Trump Bitcoin : le président est anti-Bitcoin ?

0
566
trump bitcoin

L’opinion de Trump sur le Bitcoin


Cette semaine, « Trump Bitcoin », est surement le tweet ayant fait le plus réagir. En effet, le président américain Donald Trump a tweeté sur le Bitcoin en disant qu’il n’était « pas fan » de ce ce dernier. En effet, pour lui, les crypto-monnaies sont des actifs reposant sur du vent et favorisant le crime organisé. De plus, il a même sermenté Facebook par rapport à leurs crypto-monnaies, le Libra.

tweet Donald Trump bitcoin

« Je ne suis pas un fan de Bitcoin et des autres cryptomonnaies, qui ne sont pas de l’argent, et dont la valeur est très volatile et fondée sur rien. Les crypto-actifs non réglementés peuvent faciliter les comportements illégaux, y compris le commerce de la drogue et d’autres activités illicites …»

A lire aussi : Vendre ses actions, la bonne solution ?

 

Trump, Bitcoin et un brin de patriotisme


Trump et Bitcoin ne font pas la paire et ce n’est plus une surprise. Cependant, le président américain n’a pas manqué l’occasion de mettre le dollars américain sur un piédestal. Le légendaire patriotisme américain a donc enfin le clou contre le bitcoin.

 

tweet Donald Trump bitcoin

« Nous n’avons qu’une seule vraie monnaie aux États-Unis, et elle est plus forte que jamais, à la fois sure et fiable. C’est de loin la monnaie la plus dominante au monde, et il en sera toujours ainsi. C’est ce qu’on appelle le dollar américain ! »

Cependant, la communauté des « crypto-enthousiaste » n’est pas restée en dehors de ces propos et est venue défendre ses positions. La plupart ont d’ailleurs avancés des arguments pertinents. L’investisseur Varlie Bilello lui a même rappellé que pendant que le dollars perdait 4%, le Bitcoin lui avait monté de près de 1186%.

Ainsi, l’aversion de Trump envers le Bitcoin va quelque peu à l’encontre de l’esprit américain. C’est ce que certains lui ont déclaré en lui disant que le Bitcoin était la liberté et que par conséquent, il était très « américain ». Le Bitcoin séduit de plus en plus de personnes à travers le monde, il est probable qu’avec cette déclaration, le président ai perdu une partie de ses défenseurs.

 

 

Sources complémentaires

Leave a reply