Taxe foncière 2019 : tour de passe-passe ?

0
482
taxe foncière 2019

Vers une baisse de la taxe foncière en 2019 ?


En moyenne, les grandes villes ont abaissé les taux de leur taxe foncière en 2019 de 0,6%. Cependant, cette dernière, à payer en Octobre, ne touche que peu de communes. Ainsi, dans de nombreuses autres communes, les propriétaires devront malgré ça, surement payer un peu plus cher. Dans cet article nous allons voir les modifications apportées.

Selon une étude du cabinet FSL publiée lundi 20 mai 2019, la taxe foncière 2019 est en baisse de 0,6 dans les villes de plus de 100 000 habitants (ainsi que leurs communautés de commune). Cependant, pour les villes de 40 000 à 100 000 habitants, cette baisse n’est que de 0,3%. Cependant, cela n’implique pas forcément que vous payerez moins.

Tout d’abord, il s’agit d’une moyenne. Donc vous n’êtes pas à l’abri d’être dans un secteur ayant subit une augmentation. D’autre part, la note finale intègre également la revalorisation annuelle des bases d’imposition. Cette dernière est calculée chaque année en fonction de l’inflation. Donc, pour 2019, cette revalorisation est de 2,2%. Sans oublier bien sur la taxe d’enlèvement des ordures ménagères.

 

Concrètement ça donne quoi la taxe foncière 2019 ?


Toujours d’après les informations tirées de l’étude du cabinet FSL, 94% des départements ont conservé leurs taux. En outre, 2% l’ont augmenté et 4% l’ont baissé.

Quelles hausses pour quels département :

  • +15% pour les Landes
  • +1% pour les Ardennes

Quelles baisses pour quels département :

  • -5,2% pour les Deux-Sèvres
  • -5% dans les Apples-Maritimes
  • -2,5% dans le Morbihan
  • -0,1% dans le Bas-Rhin

Pour les taux de la taxe foncière 2019 appliquées au commune, de manière générale, ils ont baissé de manière plus significative. Cependant, ces baisses s’expliquent sûrement et une fois des plus par l’approche des élections municipales de 2020. Quelques exemples de baisse des taux communaux :

  • -10% Sète
  • -9,2% Nice
  • -8,1% Nîmes
  • -6,2% à Argenteuille

 

Et pour le taux de la taxe d’habitation ?


Cet impôt, supprimé par palier successifs depuis 2018, ne voit, contrairement à la taxe foncière 2019,  ses taux évoluer quasiment nulle part. Pour rappel, la suppression de cette dernière à été annoncée et échelonnée sur une période trois ans, pour se terminer en 2020. Ainsi, cette suppression, vise les 80% des ménages les moins aisés (revenu fiscal inférieur à 27K€ par an).

 

Sources complémentaires 

Leave a reply