Bourse et Stratégie 1/5 : La stratégie 60/40

0
1638
bourse stratégie 60 40

Lorsque l’on souhaite investir sur les marchés financiers, il est important d’avoir une stratégie. Dans cet article, nous vous présentons l’une des stratégies boursières les plus connus et les plus utilisées, à savoir, la stratégie 60 40

La stratégie 60/40

En bourse, il est possible d’investir sur un grand nombre de produits financiers. D’un coté, nous avons les actions qui représentent des parts d’entreprises. Elle sont de loin les produits les plus échangés sur les marchés financiers. La « 60 40 » consiste à utiliser ces deux produits pour performer sans prendre trop de risque.

Histoire et performance de la 60 40

histoire 60 40

Lors de ces dernières décennies, le monde et les investisseurs ont connu les plus grandes crises financières de l’histoire. Ces crises les ont naturellement poussés à opter pour plus de sécurité pour leurs portefeuilles. Trop de sécurité implique cependant un très faible rendement. Il fallait donc une stratégie à la fois dynamique et sécuritaire.

C’est de ce postulat qu’est née la stratégie 60 40. Au fil du temps, les performances de cette stratégie ont été analysées sous toutes les coutures. Il en est ressorti que la volatilité était en effet très modéré, mais que le rendement était tout de même intéressant avec une moyenne de 7,5 %. Une étude à comparée un investissement de 1000 $ répartie sur trois stratégies différentes (en 1988).

Comparatifs des 3 portefeuilles avec 1000 $ investi :

  • 100 % actions = rendement de 7,2 % par an.
  • 100 % obligations = 6,2 % par an.
  • 60 40 = 7,5 %.

Pourquoi utiliser la stratégie 60 40 ?

Cette stratégie consiste à acquérir à la fois des actions et des obligations. Globalement, cela permet d’obtenir un portefeuille dynamique et sécuritaire. Il y a cependant deux manières de voir la chose. Le choix de ce positionnement dépend de vos objectifs ainsi que de votre profil investisseur. Si vous n’êtes pas prêt à voir votre portefeuille partir dans le rouge, il faudra alors privilégier la configuration sécuritaire. 

Deux possibilité d’investir :

  • 60 40 : Représentant respectivement 60 % d’action pour 40 % d’obligation.
  • 40 60 : Représentant cette fois, 40 % d’action pour 60 % d’obligation.

Dans la première situation, les 60 % d’actions apporteront à votre portefeuille un souffle de dynamisme. Dans le cas inverse, avec seulement 40 % d’action et 60 % d’obligation, vous allez privilégier la sécurité. Il n’y pas un choix meilleur que l’autre cependant, celui-ci doit parfaitement convenir à vos attentes et à votre tolérance au risque.

L’aspect intéressant de la stratégie 60 40, c’est la diversification qu’elle apport.e En effet, si un actif perd de la vitesse, l’autre peut prendre le relai et stabiliser vos pertes. Ainsi, sur le long terme le temps a montré qu’un portefeuille réparti de cette manière avait tendance à toujours être dans une dynamique haussière.

En savoir plus sur Michael Ferrari

Le principe de la stratégie

Les actions possèdent un rendement potentiel plus élevé que les obligations. Cela implique donc un risque plus élevé. Les 40% d’obligation seront là pour couvrir les éventuelles pertes de vos actions. En clair, ce portefeuille fait considérablement baisser le risque de perte sur le long terme. Ainsi, il n’est pas vraiment impacté par les fluctuations du marché des actions.

Et donc, pourquoi 60% d’action ? Simplement car c’est l’actif le plus performant en bourse. Si les obligations sont la pour protéger votre portefeuille, les actions sont là pour lui donner sa performance. Pour vous donner une idée de ce que pourrait donner un tel portefeuille, voici un graphique le comparant au marché des obligations (Bonds) et au S&P 500 (principal indice américain).

60-40-bourse

Le rééquilibrage

équilibre 60 40

L’une des conditions pour que votre stratégie soit la plus performante, c’est qu’elle doit être réajustée régulièrement. Rassurez-vous, vous n’allez pas y passer des nuits entières. En effet, vous devrez le rééquilibrer au minimum une fois par an. L’idée est de maintenir en permanence votre équilibre à 60 40. Aussi, si un actif performe plus que les autres, vous pourrez en vendre une partie pour le réinjecter ailleurs. 

Si des actions partent à la hausse, leur valeur dépassera les 60 %. Ainsi, en revendant une partie de ces dernières pour les réinvestir en obligations, vous allez rééquilibrer votre portefeuille. De plus, cela permettra aux actifs les moins performant de se rattraper.

Le rendement

money gif

La rentabilité en matière d’investissement est primordiale. Alors que peut-on attendre de notre 60 40 en terme de rendement ? Ces dernières années, nous avons pu observer une nette baisse des taux d’intérêts. Cela se traduit par un affaiblissement du rendement des obligations d’état. Depuis, avec le passage de la crise de 2008 qui a fait énormément de dégâts, un portefeuille 60 40 n’est pas aussi rentable que par le passé. 

Pour combler ce manque de performance, il peut être intéressant d’augmenter la part d’action. Warren Buffett avait par exemple préconisé un portefeuille 90/10. Toutefois, il faut garder à l’esprit que cela augmente grandement la part de risque. C’est pourquoi, il convient d’agir modérément. Soit, accepter la baisse de rentabilité et sauvegarder la sécurité, soit l’inverse.

En savoir plus sur Michael Ferrari

Ce qu’il faut retenir


En regardant le graphique précédent, vous pouvez voir que ce portefeuille tire le meilleur des deux mondes. Ainsi, il est très sécuritaire et offre un rendement nettement meilleur que celui des obligations pures. A noter toutefois qu’un portefeuille d’action peut largement dépasser la courbe du S&P 500 et que ces dernières peuvent également vous octroyer des dividendes.

Cette stratégie de bourse 60/40 pourrait vous permettre d’acquérir un rendement relativement sécurisé. Vous pouvez cependant toujours faire varier le pourcentage en fonction de votre stratégie et de votre profil investisseur. Ce dernier est par ailleurs important de définir à l’avance.

Découvrez les autres stratégies boursière :

En savoir plus sur Michael Ferrari

Source complémentaire : https://www.letemps.ch/economie/estce-fin-6040-matiere-gestion-portefeuille

Avatar

Leave a reply