SICAV : C’est quoi et comment ça fonctionne ?

0
377
SICAV

Investir dans une SICAV


Diversifier ses investissements demande d’ouvrir son champs de vision afin de découvrir sans cesse de nouvelles opportunités. Les SICAV en font partie. Ce sont des Sociétés d’Investissement à Capital Variable. Ces dernières vous donnent accès à des produits financiers dans le but de diversifier vos placements.

Au même titre que les SCPI, OPCI et compagnie, nous en entendons souvent parler sans savoir réellement de quoi il en retourne. Dans cet article, nous allons nous pencher sur la question.

 

Une SICAV, c’est quoi ?


Comme dit précédemment, il s’agit d’une société d’investissement à capital variable. C’est à dire qu’il s’agit d’un organisme de placement collectif. C’est donc un fond d’investissement réparti entre plusieurs produits financiers.

L’idée, comme toujours avec la diversification, est de gommer les risques. Ainsi, en regroupant plusieurs valeurs mobilières au sein du même groupe, le risque baisse en conséquence. En résumé, investir dans une SICAV au lieu d’acheter directement des actions par exemple, vous permettra de réduire grandement vos risques de pertes.

Administrées par un conseil d’administration, les décisions sont soumises aux votes des actionnaires investisseurs. Ainsi, elles ne sont pas à confondre avec les FCP.

A lire aussi : FCPI : une autre alternative au SCPI ?

 

COMMENT FONCTIONNE-T-ELLE ?


Le principe d’une SICAV est donc de rassembler plusieurs produits financiers. Ainsi, elle les achète et les revend en suivant l’évolution des marchés.  Vous pouvez ainsi retrouver les principaux produits financiers :

  • Action
  • Obligation
  • Valeur monétaire

 

Cependant, étant donné que vous êtes actionnaires de la société, vous ne choisissez pas les titres et les produits sur lesquels votre SICAV va se positionner. En revanche, en tant qu’actionnaire, vous obtiendrez des parts de celle ci. Ainsi, chaque jour, elle proposera à la vente des parts dont le prix évoluera en fonction du marché.

L’avantage est que c’est un investissement assez liquide. En effet, vous êtes libre de disposer de vos fonds et de vendre vos parts quand vous le souhaitez. De plus, une fois par an, les bénéfices sont répartis entre les actionnaires (dividendes).

A lire aussi :  Dividende, comment investir ?

 

L’inconvénient, toutefois compréhensible est que la SICAV a des frais fixes qui vous seront facturés.

  • Droit d’inscription : entre 0,5 et 4,75% de vos parts,
  • Frais de gestion : en moyenne 1% de la valeur de vos parts.

 

 

Sources complémentaires

Leave a reply