S’enrichir avec un projet web est-ce toujours possible en 2020?

0
117
projet web

Dans un monde en perpétuel mouvement nous pouvons affirmer que l’avènement d’internet et plus particulièrement du web date quelque peu. Depuis sont apparût des concepts innovants, de nouvelles manières de consommer voir même de nouvelles moeurs. Tout cela, adossé bien sûr à une technologie en constante évolution. Mais est-ce toujours possible en 2020 de s’enrichir avec un projet web? Nous vous répondons dans cet article.

Trouver la bonne idée pour s’enrichir avec un projet web en 2020

Dans cette air de la communication que nous connaissons aujourd’hui, le plus grand des avantages, c’est notre regard ouvert sur le monde, et donc, de ce qui existe. Il n’y a pas encore si longtemps que cela, nos anciens devaient suivre les informations à la télévision, à la radio, ou devaient acheter des journaux afin de se tenir à la page. Cette accélération de nos systèmes d’informations a ouvert les vannes de la concurrence, accélérant sans cesse l’innovation. Pourtant ce qui est positif pour les autres, l’est aussi pour vous.

En savoir plus sur Francois Denis

Tout a déjà été fait…

Durant toutes ces années, se sont battis des géants. Microsoft et Apple ont participé à construire l’ordinateur personnel tel que nous l’utilisons tous aujourd’hui. Aidé de cela, l’avènement des réseaux sociaux à insufflé une nouvelle vague d’innovation. Ainsi, Facebook a montré la voie, suivit par des nouveaux venu comme Twitter et Instagram. Google lui est devenu une épine dorsale du web, nous permettant d’accéder facilement et rapidement à tout ce que nous propose internet.

Une autre catégorie de projets web fait elle aussi partie de notre paysage aujourd’hui, les services de mise en relation. Ainsi, Uber qui permet de se déplacer facilement en nous mettant en relation avec des chauffeurs et Deliveroo qui nous permet de nous restaurer ont ouverts une nouvelle voie. Cette dernière finis même par voir naître un nouveau business model reconnu en tant que tel, l’Uberisation.

Autant d’exemples qui montrent le degré de maturité de l’offre web d’aujourd’hui.

3 pistes à suivre

Pour autant, Yahoo qui était en 1995 un annuaire web, appelé moteur de recherche aujourd’hui, était lui aussi tout puissant en son temps. Cet site web était alors en 2004 le plus visité au monde, répondant à plus de 3 milliards de requêtes par jour. Google a su montrer alors que tout était à faire, ou à refaire. Et pourquoi il ne serait pas possible pour vous d’user d’ingéniosité afin d’être le prochain à trouver votre place? Nous vous indiquons 3 pistes à suivre.

L’association des concepts

J’ai entendu un jour dire que les prochains millionnaires seront ceux qui arriveront habilement à associer plusieurs concepts à succès. Ainsi, la multitude des concepts existants ne devrait pas vous donner trop de mal à essayer des combinaisons intéressantes. Et vous ne seriez pas le premier à réaliser cette prouesse.

Insuffler un renouveau

L’orsque google s’est attaqué aux moteurs de recherche, ces derniers étaient d’une complexité sans nom. Ainsi les pages web de Yahoo, Lycos ou Orange ressemblaient plus à un tableau de bord d’avion de ligne qu’aux moteurs de recherche que nous connaissons aujourd’hui. Pour Google l’essentiel était d’offrir aux visiteurs uniquement le service dont ils ont besoin. Un champ text et un bouton a suffit a dépoussiérer le domaine, à redistribuer les cartes, et à créer un empire.

Tirer partie des nouvelles technologies

Se tenir informé des nouvelles technologies est primordiales pour tous ceux qui sont en recherche d’idées pour un nouveau concept. Elles apportent avec elles de nouvelles possibilités, et donc, des opportunités qui ne sont pas encore épuisées.

La démocratisation des véhicules électriques, et plus particulièrement de la trottinette associé à de la mise en relation nouvelle génération a fait naître de toutes nouvelles sociétés de location courte durée. Les exemples sont nombreux alors pourquoi pas vous?

En savoir plus sur Francois Denis

Source d’information:

Vincent

Leave a reply