Tout savoir sur le Rachat de Crédit Immobilier

0
669
rachat crédit immobilier

Il n’a jamais été plus opportun de faire le point sur nos finances et notamment celles liées à l’achat d’un logement. Grâce à cet article, nous espérons vous transmettre les informations vous permettant de comprendre ce qu’est le rachat d’un crédit immobilier. Enfin et surtout, s’il est intéressant, selon les situations, d’y avoir recours. Car vous comprendrez très rapidement qu’il est des situations où il n’est pas « logique » de vouloir y prétendre en raisons de plusieurs facteurs déterminants. Mais n’ayez crainte! Nous vous expliquons tout!

Rachat Crédit Immobilier, qu’est-ce que c’est?

Commençons, grâce à cette partie, par définir ce qu’est le rachat d’un crédit immobilier. Car il est important de savoir ce que cela représente avant même de se lancer dans cette démarche.

Définition

Pour faire simple, le rachat de crédit immobilier consiste à la renégociation de vos taux d’intérêts. Cette dernière s’effectue auprès de votre organisme bancaire actuel ou d’autres organismes bancaires et intervenants extérieurs. Permettant de voir le montant de votre prêt total ou la durée de celui-ci diminué, vous devrez pour cela répondre à plusieurs questions.

Il vous faudra déterminer si vous souhaitez réduire la durée du prêt ou alors si vous souhaitez réduire les mensualités. De plus, il faudra également que vous vérifiez s’il est intéressant pour votre dossier de prêt immobilier d’y faire appel.

Pourquoi demander un rachat?

Allons désormais plus dans le détails. Il est important d’y apporter des données chiffrées. L’essentiel pour le rachat d’un crédit immobilier est bien de réduire la durée du prêt ou ses mensualités. Mais alors, pourquoi se lancer dans une telle aventure alors que vous aviez peut-être pris connaissance lors de son établissement qu’il était déjà imbattable? Et bien pour la simple et bonne raison que les taux d’intérêt actuels n’ont jamais été aussi intéressants qu’aujourd’hui! Et oui, vous avez bien entendu! L’heure est à la négociation! En quelques chiffres :

  • Prêt sur 15 ans : en 2015 les taux d’intérêts étaient de 2,03% contre 0,9% en moyenne à l’heure actuelle.
  • Pour un prêt sur 20 ans : en 2015 les taux d’intérêts étaient de 2,31% contre 1,05% en moyenne à l’heure actuelle.
  • Enfin pour un prêt sur 25 ans : en 2015 les taux d’intérêts étaient de 2,65% contre 1,32% en moyenne à l’heure actuelle.

Vous noterez également que meilleur est votre dossier, plus les taux d’intérêts proposés par les banques seront intéressants pour vous. Un dossier dit intéressant est un dossier sans mauvaises surprises, découverts courants sur votre compte ou encore dépenses importantes liées à une habitude de vie (shopping trop fréquent…).

N’hésitez pas à consulter vos états de compte afin de faire le point sur vos consommations et vos rentrées d’argent. Ne négligez rien car si vous souhaitez renégocier vos taux, il faudra que vous puissiez justifier de l’ensemble de vos dépenses.

Attention, notez également qu’il semble plus que légitime pour toute personne ayant contracté un prêt avant fin 2015 de faire appel à une renégociation de ce dernier , surtout aux vues des derniers taux de cette année. Idéalement il faudrait devoir encore rembourser au minimum 70 000 euros sur le montant du prêt au total. Car plus le montant est élevé, moins le différentiel de taux peut être important.

Prenons un exemple concret. Une personne contracte un prêt sur 20 ans en décembre 2015 avec un taux de 2,531%. Cette dernière pourra trouver un taux sur 15 ans aujourd’hui de 1,22%. On peut alors constater une différence conséquente entre ces deux taux.

gagner argent pret

Tout savoir sur le rachat de crédit immobilier

Désormais, vous savez en quoi consiste le rachat d’un crédit immobilier. Voyons maintenant ensemble quels en sont les avantages et les inconvénients. Ainsi, vous aurez tous les éléments en main afin de faire les démarches de la manière la plus claire possible.

Rachat crédit immobilier avec ses avantages…

Commençons par les avantages que propose un rachat de crédit immobilier. Tout d’abord, ce type de négociation permet de regrouper l’ensemble des crédits contractés. Ainsi, vous n’auriez plus deux ou trois crédits mais un seul et unique. Cela favorise la simplicité de la démarche, vous avez une seule mensualité pour l’ensemble des prêts initialement contractés.

De plus, vous n’auriez plus qu’un seul et unique taux d’intérêt. Il faudra bien veiller à ce qu’il soit forcément meilleur que celui dont vous disposez déjà. Mais attention toutefois au prix du rachat du prêt à prendre également en considération.

Ensuite, cette négociation donne généralement lieu soit à une diminution de la mensualité augmentant ainsi le pouvoir d’achat du foyer, soit à une diminution de la durée du prêt et donc une diminution du coût de ce dernier. La diminution des mensualités donne lieu à un éloignement du risque de surendettement et ainsi permet au foyer de bénéficier d’une trésorerie supplémentaire.

La gestion du nouveau prêt contracté est simplifiée. En effet, tout est regroupé dans un même et unique versement ce qui rend la démarche beaucoup plus simple et plus clair. Autre élément très important, pour chaque crédit effectué auprès d’un organisme bancaire, celui-ci vous somme de souscrire à une assurance-emprunteur. Ainsi, plus vous avez de crédits et plus vous avez d’assurances de ce type. Ainsi, n’avoir qu’un prêt vous permet de faire des économie de ce côté là également!

L’un des avantages majeurs que présente la rachat de crédit immobilier réside dans la négociation. En effet, il vous est possible de mettre en avant tous les aspects positifs que présente votre profil et votre dossier en passant par vos capacités de remboursement. Cela vous permet d’avoir plus de poids au moment de l’échange avec votre banque ou autre organisme bancaire. Ainsi, la négociation n’en sera que plus intéressante.

…Et ses inconvénients

Passons désormais aux inconvénients d’un rachat de crédit immobilier. Il y en a certains qu’il vous faut impérativement connaître avant de vous lancer dans cette démarche. Selon la solution pour laquelle vous optez, il vous faudra faire attention à un bon nombre de choses. À commencer par le coût final de votre prêt!

En effet, vous verrez certainement que votre prêt au final vous reviendra moins cher. Mais qu’en est-il des intérêts que vous allez payer à votre banque sur votre nouveau prêt? Peut-être vous rendrez-vous compte que vous paierez plus d’intérêts au final que ce qui était initialement prévu avec le premier prêt. Ne perdez pas de l’esprit que si vous vous lancer dans cette démarche c’est avant tout pour gagner au change et non l’inverse. Mais ce n’est pas le seul point négatif.

Vous devrez aussi faire attention à l’option choisie. En effet, il vous faudra déterminer vos besoins et en déduire les éléments les plus favorables à votre style de vie. Ainsi, si vous souhaitez réduire la durée de votre prêt tout en conservant les même mensualités, vous ferez de réelles économies au bout du compte et ce dernier sera remboursé plus rapidement.

Vous disposerez d’une liberté financière plus rapidement que si vous partiez sur une diminution des mensualités tout en conservant la durée. Cette option est moins économique sur le long terme car vous paierez plus d’intérêts au bout du compte. Cependant, cette option s’adresse aux foyers ayant des besoins de fonds mensuels afin de répondre à leurs besoins quotidiens.

Il vous faudra également prendre en compte les frais bancaires supplémentaires. Notamment les Indemnités de Remboursement Anticipé (IRA), pour la clôture de votre ou de vos anciens prêts. Sans compter les frais de dossier pour le nouveau prêt à effectuer. Enfin, les frais de garantie. Autant de choses à prendre en compte au moment de la négociation de votre nouveau prêt.

Un dernier élément auquel il faut prêter attention concerne votre relation avec l’organisme bancaire. En effet, si vous restez dans la même banque, vous avez votre interlocuteur privilégié. Peut-être même vous suit-il depuis plusieurs années. Vous avez donc une relation spéciale et privilégiée avec votre banque. Pour autant, en cas de rachat par un autre organisme, cette relation pourrait bien en pâtir.

gagner argent pret

Rachat de crédit immobilier dans sa banque ou dans une autre?

Ne vous reste plus qu’à déterminer si vous souhaitez négocier auprès de votre banque ou par le biais d’un organisme bancaire autre. Et ce n’est pas une mince affaire! C’est pourquoi, nous vous aidons à faire le point sur ces deux solutions.

Renégocier sans changer de banque

Dans certaines situations, conserver l’établissement financier qui vous a suivi pour votre prêt peut être très important. Tout d’abord, votre banque vous proposera des frais de dossier pour le nouveau prêt contracté. Moins élevés cependant que ceux que vous devrez débourser pour le remboursement anticipé de votre ancien crédit. Cela fait entièrement partie de la négociation que vous pouvez avoir avec votre banque actuelle!

Attention, il est cependant possible que votre banque ne vous propose pas le taux le plus intéressant qui existe si vous ne faites pas jouer la concurrence. Il restera intéressant, en fonction du taux dont vous disposez, mais est susceptible d’être moins intéressant qu’un taux dans une banque ou organisme bancaire différent du vôtre.

Si vous souhaitez faire un rachat de crédit immobilier dans votre banque actuelle, il faudra que vous soyez vigilant sur un autre point : vos cotisations assurance-emprunteur. En effet, il faudra absolument que vous contrôliez que votre banque calcule bien la cotisation d’assurance-emprunteur en fonction du nouveau capital restant dû.

Le fait de rester dans votre banque actuelle, vous assure un suivi par la même personne que vous connaissez dores et déjà. Ainsi, vous êtes peut-être plus dans un climat de confiance que si vous partiez dans une toute autre banque.

Rachat par une autre banque

Parlons désormais du rachat de votre crédit immobilier mais non pas par votre banque actuelle mais par une autre banque. Pour commencer cette partie, il semble important de souligner que si vous ne vous sentez pas à l’aise à l’idée d’aller dans les banques afin de faire de la négociation de taux, vous pouvez faire appel à des professionnels. Vous devez certainement déjà avoir entendu parlé des courtiers! Ces personnes qui font le tour des banques afin de trouver les meilleures opportunités bancaires en fonction des profils présentés.

Tout d’abord, sachez que si vous passez par une autre banque pour contracter un nouveau prêt, il vous faudra tout de même rembourser les frais de remboursement anticipé liés à votre ancien prêt. Vous n’y échapperez pas quelque soit l’option que vous choisissez! Ces derniers sont cependant plafonnés à six mois d’intérêts sur le capital restant dû des la limite de 3% de ce même capital. Vous noterez également que certains contrats de crédit excluent ce type de pénalité. Renseignez-vous donc bien sur les modalités de votre contrat!

De plus, beaucoup de banques vous demanderont l’ouverture d’un compte chez eux pour ensuite pouvoir contracter un prêt. Généralement vous n’avez pas le choix, c’est une partie non négociable du contrat entre la banque et vous-même.

Ensuite, vous aurez également des frais de dossiers même dans votre nouvelle banque. Ces derniers sont généralement plafonnés à hauteur de 1% du montant du crédit racheté. Enfin, vous pourrez faire jouer la concurrence! En effet, si vous quittez votre banque actuelle c’est qu’elle n’est pas en mesure de vous proposer un taux d’intérêts intéressant pour vous. Prenez tout de même garde à ne pas vous focaliser uniquement sur le taux d’intérêt. Visualisez le prêt dans son ensemble et voyez également combien ce dernier va vous coûter réellement! Le nouveau taux doit être suffisamment intéressant pour qu’il couvre les frais à engager.

Conclusion

Pour conclure ce dossier sur le rachat de crédit immobilier, nous vous rappellerons quelques éléments clés. Pour y prétendre, vérifiez le taux de votre prêt de base et voyez s’il est vraiment judicieux de faire appel à un rachat. Si la différence entre les taux n’est pas suffisamment appuyée et si le montant restant à payer n’est pas suffisamment conséquent alors il ne serait pas judicieux de ce lancer dans cette aventure.

Il vous faudra aussi faire le point sur les différents frais à rajouter : IRA, frais de dossier… Malgré tout, la renégociation reste intéressante. En effet, elle permet la centralisation de tous les crédits en un seul et cela que les montants et les taux diffèrent. Ainsi, si vous renégociez 2 prêts en un seul, vous aurez une seule et unique mensualité.

Ainsi, une étude approfondie de votre dossier ainsi que la connaissance des différentes options qui s’offrent à vous est importante sans quoi vous pourriez y perdre au change!

Sources Complémentaires:

Adeline

Leave a reply