Quitter la Rat Race et vivre libre ?

0
2017
quitter la rat race

Plus d’un français sur 3 ressent l’envie de créer son entreprise afin de devenir son propre patron. Pourtant, bon nombre d’entre eux souhaitent aussi s’affranchir de tout type de contraintes. la vérité alliant liberté et autonomie se situe entre ces deux mondes que tout oppose. Quitter la Rat Race et la façon de le faire est donc un sujet très intéressant, que nous abordons ensemble ici en détail.

C’est quoi la Rat Race ?

Avant d’aller plus loin, la rat race, c’est quoi précisément ? En réalité, ce concept est très simple. Il est parfaitement illustré par Robert T. Kiyosaki dans son best-seller « Père riche, père pauvre« . Ce n’est ni plus ni moins que la boucle infernale connue en France comme « métro-boulot-dodo ».

Une dépendance au travail

Au final, tout ceci signifie que vous êtes entièrement dépendant de votre travail. Si vous ne travaillez plus, vous ne gagnez plus d’argent. Au fond, quitter la rat race ce n’est pas tellement « ne plus travailler » comme certains se l’imaginent. C’est surtout ne plus avoir de rapport entre temps de travail et argent gagné.

Confucius

Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie.

Confucius

Quand vous travaillez pour vous-même, vous vous retrouvez à le faire tout autant voir plus. La grande différence réside dans le fait que vous ne travaillez plus pour quelqu’un d’autre. De plus, vous faites quelque chose que vous aimez.

Un sacrifice quotidien

Le problème avec la rat race, c’est que vous la subissez tous les jours. Les jours, les semaines, les mois, voir même les années se suivent et se ressemblent.

Ce n’est pas toujours en contradiction avec un certain épanouissement personnel. Cela a cependant la fâcheuse tendance à anéantir la motivation des personnes à passer à l’action.

bras de fer

Vous le savez, Rome ne s’est pas faite en un jour. Pour quitter la rat race, c’est pareil. Cela ne se fait pas en un jour et commence par une action, aussi humble soit elle. La réussite quant à elle n’est que le résultat d’une longue somme de petites actions mises bout-à-bout.

« le monde de l’entreprenariat et de l’investissement apparait bien souvent comme inaccessible »

L’autre problème majeur, c’est que beaucoup n’ont pas conscience d’être dans la rat race. Il est cependant vrai que le monde de l’entreprenariat et de l’investissement apparait bien souvent comme inaccessible. Pourtant, c’est bien souvent un simple problème de vision.

Un problème de vision

Demandez à quelqu’un à partir de quel montant il se considérerait comme « riche ». Vous tomberez sur deux types de personnes :

  • la première vous dira qu’il lui faudrait plusieurs centaines de milliers d’euros, voir plusieurs millions ;
  • l’autre vous dira qu’elle se considérerai comme riche si elle avait seulement plusieurs milliers d’euros, voire plus de 10 000.

Ce qui importe ici, ce n’est pas la réponse. Chacun à une vision propre de sa vie idéale. Juger cette vision n’a absolument aucun sens.

Demandez ensuite à ces même personnes comment elles pourraient faire pour obtenir cette somme. Le silence sera souvent la seule réponse. Or, pour atteindre un objectif il est capital de pouvoir le visualiser.

comment quiter la rat race?

Bien sûr, l’un des deux objectifs sera plus rapidement atteignable. Toutefois, seule une vision claire des actions à mettre en place vous aidera à atteindre vos objectifs. Dans cette optique, il est de bon de se pencher sur un plan d’action.

La plupart des personnes vont en priorité voir les problèmes et les obstacles qu’ils vont rencontrer. Ils parleront alors des choses qu’ils ne connaissent pas et qu’ils ne savent pas faire.

Pourtant, la force d’un entrepreneur est de découvrir ce qu’il ne connait pas et d’apprendre ce qu’il ne sait pas faire !

« des opportunités plutôt que des obstacles »

Voir des solutions plutôt que des problèmes et des opportunités plutôt que des obstacles, c’est la clé d’une bonne vision. Cela n’est pas donné à tous et demande également un lourd travail sur soi-même.

Pourtant, sur le papier l’exercice n’est pas si compliqué. Vous devez faire sauter vos croyances limitantes !

Les croyances limitantes

En matière de développement personnel, les croyances limitantes sont un réel fardeau. Tout le monde en possède. Elles sont profondément ancrées en nous. C’est pour cette raison d’ailleurs, qu’il est si difficile de les effacer.

Quoi qu’il en soit, pour quitter la rat race, vous allez très certainement devoir opérer un travail sur vous-même.

travail rat race

Vous venez peut-être d’un milieu modeste. Par conséquent, vous prenez pour argent comptant ces affirmations:

  • atteindre une certaine forme d’indépendance financière est tout simplement impossible ;
  • si c’était si simple, tout le monde le ferait ;
  • ce n’est pas fait pour des gens comme vous.

« tout cela est faux »

Rassurez-vous, tout cela est faux. Tout le monde peut y parvenir. C’est cependant tout sauf facile. Cela vous demandera bien plus que du temps pour y parvenir. C’est uniquement parce que c’est long et difficile que peu de personnes y parviennent.

Formez-vous ! Lisez des livres sur l’éducation financière et l’entrepreneuriat ! Vous finirez par vous bâtir de solides connaissances. Elles vous permettront de passer outre vos croyances limitantes et de vous mettre en route pour quitter la rat race.

En savoir plus sur Raphaël Carteni

Comment quitter la Rat Race ?

Vous en savez maintenant un peu plus sur la rat race. Vous vous demandez surement comment faire pour la quitter. C’est précisément ce dont nous allons parler dans cette seconde partie de l’article. Ce qu’il est important de comprendre, c’est qu’il n’existe pas une manière « idéale » de sortir de cette rat race.

Apprenez de vous-même

myself

Chaque chemin est différent. Parfois plus long, parfois plus court, d’autres fois, plus complexe. Il existe bien plus de manière de faire que de personne souhaitant le faire.

Aussi, il est important de rester focalisé sur votre avancée sans vous comparer aux autres.

L’inspiration est bonne, mais si elle vous mène à la comparaison elle fera plus de mal que de bien.

Acceptez l’échec

echec

Apprenez à garder les pieds sur terre. Regardez les choses avec du recul.

Considérez chacune de vos actions, chacune de vos victoires et chacun de vos échecs.

Vous devez également être prêts à affronter l’échec. Vous allez probablement le rencontrer. C’est ce que nous vous souhaitons car il est très instructif.

Accepter l’échec et le considérer comme un tremplin, ça non plus, ce n’est pas donné à tous. Pour ça, il vous faudra un état d’esprit fort, optimiste et positif !

Mindset is ALL !

rat race liberte financiere

Le mindset ou état d’esprit est absolument crucial à développer. Sans état d’esprit positif, point de réussite.

Une personne peu qualifiée avec un bon mindset réussira mieux qu’une personne très compétente avec un mauvais état d’esprit.

Le bon côté, c’est que vous êtes en train de lire cet article. Cela veux dire que vous êtes déjà sur la bonne voie. Il est important de garder en permanence l’esprit ouvert.

Avoir une bonne ouverture d’esprit vous permettra de comprendre des choses différentes et surtout, de manière différente.

Le fait de développer votre état d’esprit vous fera voir les choses sous un angle que peu de personnes exploitent. Vous serez également capable de comprendre l’aspect purement « business » de ce qui vous entoure. La moindre conversation sera pour vous une source d’inspiration.

Pour ce faire, lisez des biographies d’entrepreneurs à succès. Echangez avec d’autres entrepreneurs et investisseurs qui ont atteint les objectifs que vous vous fixez vous-même.

« nous sommes la moyenne des 5 personnes que nous fréquentons le plus »

Comprenez que fréquenter des personnes ouvertes d’esprit a un excellent impact sur votre état d’esprit. C’est un point capital pour sortir de la rat race.

Votre plan d’action

plan d action

Pour sortir de la rat race, avoir un plan d’action est primordial. Bien sûr, il est nécessaire d’avoir une bonne vision de vos objectifs.

Cependant, si votre objectif est de générer 10 000 € de revenus mensuels, il peut être compliqué de savoir comment les gagner.

C’est là qu’intervient votre plan d’action.

L’idée est de diviser votre objectif principal en une multitude de plus petits objectifs. Ces derniers sont moins impressionnants et forcement, plus facilement atteignable.

Reprenons l’exemple des 10 000€. Vous pouvez très bien imaginer diviser cet objectif par 100. Vous allez me dire que cela fait beaucoup, mais si vous partez de zéro, ça sera déjà un bon début.

Ainsi, fractionnez un objectif de 10 000€/mois en plusieurs étapes :

  • gagner 100 € par mois ;
  • gagner 500 € par mois ;
  • etc.

À chaque fois que vous atteignez un objectif, redéfinissez-le à la hausse. Vous savez comment générer 100 € par mois ? Multipliez le nombre d’actions qui vous ont mené à ce résultat et les revenus suivront.

Toujours dans l’optique d’améliorer la vision que vous pouvez avoir de votre objectif, divisez le montant visé par le nombre de prestation que vous devez vendre.

Par exemple, ces 10 000€ peuvent être vu comme :

  • 1 vente à 10 000 € ;
  • 10 ventes à 1 000 € ;
  • 50 ventes à 200 € ;
  • 100 ventes à 100 €.

Diviser ce montant vous permettra de savoir précisément, quel quota de produit ou service vous devez vendre pour atteindre cet objectif. Bien sûr, à cela il ne faut pas oublier les charges et impôts inhérents à votre entreprise.

La réflexion reste cependant exactement là même. Une fois que vous avez tout cela bien au claire dans votre tête, il restera le plus dur à faire.

Passez à l’action !

Le passage à l’action

Voilà une étape qui est trop souvent rarement mise en application.

Le passage à l’action.

Vous pouvez avoir :

  • le meilleur produit ;
  • les meilleurs services ;
  • le meilleur business plan.

Si vous ne pas passer à l’action, vous n’en ferez rien.

C’est presque la seule étape qui compte en réalité. Beaucoup sont passés à l’action sans réel plan d’action et ont fini par réussir en s’améliorant et en s’ajustant au fil du temps.

D’autres n’ont pas bougé malgré des plans en béton. Si c’est l’étape qui bloque le plus de monde ce n’est pas pour rien.

C’est à partir de cette étape, que les choses concrètes commencent. Par conséquent, c’est à ce moment là que les questions, les doutes, les peurs et les appréhensions arrivent par milliers. Il y a généralement beaucoup de choses à faire. Dans la majorité des cas, nous ne savons pas comment en gérer certaines.

« l’état d’esprit fait la différence »

C’est donc dans ces moments-là que l’état d’esprit fait la différence. Être capable d’apprendre et de se débrouiller seul, contre des obstacles complètement inconnus, c’est difficile.

Pourtant, si vous souhaitez quitter la rat race, vous devrez passer par là. Dans tous les cas, vous allez devoir vous faire violence et sortir de votre zone de confort. Il n’y a pas d’autres alternatives.

En savoir plus sur Michael Ferrari

Les 3 itinéraires pour quitter la rat race

Vous avez maintenant une bonne vision de ce que c’est de quitter la rat race. Vous avez aussi plusieurs pistes pour vous aider à la quitter. Finissons par nous attarder sur les différentes manières d’y parvenir. Nous vous en présentons ici 3.

Certaines peuvent vous paraitre complètement inappropriée à votre situation. D’autres vous paraîtront plus en alignement avec vous-même. L’orientation que vous allez prendre dépendra principalement de votre état d’esprit.

Devenir Nomade Digital

nomade digital

La première manière de quitter la rat race est sans doute la plus accessible.

L’idée est de devenir nomade digitale.

Cette méthode permet de voyager partout sur le globe et de travailler sur internet en gagnant de l’argent en ligne !

Ce mode de vie est le plus facilement accessible d’un point de vu financier. Le fait de devenir nomade, peut considérablement réduire votre train de vie.

En en quittant un mode de vie classique, vous vous épargnez de multiples charges :

  • appartement à payer ;
  • crédit voiture ;
  • assurance ;
  • essence ;
  • etc.

Vous n’aurez que votre logement vacant, votre nourriture et vos forfaits pour rester connecté.

Cela peut déjà paraître élevé. Sachez cependant que la plupart des nomades digitaux se dirigent vers les pays asiatiques comme la Thailande. Le coût de la vie y est très nettement inférieur à la France.

Par conséquent, même de petit revenu peuvent vous assurer un excellent train de vie. Bien sûr, ce mode de vie ne peut pas convenir à tout le monde. Avoir une famille, des enfants, une maison à financer ou autre freine clairement cette ambition. D’où une forte population de jeunes entrepreneurs.

Devenez « Auto-Suffisant »

auto suffisant

Cela consiste à générer au moins autant de revenus que votre salaire actuel. Cela afin de pouvoir conserver votre train de vie, sans votre travail.

Pour ce faire, vous pouvez monter un projet en ligne comme un blog par exemple.

Vous allez non seulement pouvoir égaler vos revenus mais aussi largement les dépasser.

Cela demande du travail, de la persévérance et une bonne dose de patiente. Il y a 10 ans, développer un blog et gagner de l’argent avec se faisait assez rapidement. Aujourd’hui, c’est techniquement plus facile, mais beaucoup plus concurrenciel.

Evidement, il n’y a pas que les business en ligne pour devenir auto-suffisant. Nous l’évoquons car c’est un des moyens qui s’adapte le mieux. Vous avez également la possibilité d’investir dans l’immobilier locatif.

Ainsi, profitez de votre statut de salarié pour investir dans un ou plusieurs biens immobiliers. Ces derniers auront pour rôle de couvrir votre salaire.

Encore une fois, cela demande du temps, des connaissances et un certain budget afin de pouvoir fournir un apport. Une fois la machine lancée, si vous réussissez vos investissements immobiliers, la suite ne sera que plus facile.

Viser l’indépendance financière

indépendance financière

Dernière façon de quitter la rat race, l’indépendance financière.

Voilà une expression extrêmement utilisée depuis quelques années.

Pourtant, si de plus en plus de personnes en entendent parler, beaucoup ignorent encore jusqu’à son existence. Ce n’est cependant pas un mythe. Il est bel et bien possible de devenir indépendant financièrement. Cela, vous commencez à le comprendre.

A moins d’avoir un gros capital de départ, c’est cependant de loin la méthode la plus longue à mettre place. L’idée est de vous positionner sur plusieurs véhicules d’enrichissement. Vous développerez ainsi rapidement vos finances. Bien sûr, des investissements il en existe beaucoup.

Pour atteindre cet objectif vous pouvez :

Il y a beaucoup d’investissements très rentables. Pour obtenir des résultats rapidement, il vous faudra cependant investir massivement. Si vous ne disposez pas de gros capitaux, suivez notre guide pour investir avec un petit budget.

Dans tous les cas, quitter la rat race vous demandera du temps et une certaine implication. Vous aurez beaucoup de sujets à creuser afin de ne pas vous positionner au hasard. Plus vous commencez tôt et plus vite vous serez en mesure d’en profiter. Après tout, le temps, c’est de l’argent.

En savoir plus sur Aurélien Amacker

Ce qu’il faut retenir

La rat race est une boucle sans fin dans laquelle la plupart des personnes sont piégées. Pour en sortir, il est nécessaire de mettre en place des actions vous permettants de gagner votre vie différemment.

Quitter la rat race est principalement une question d’argent. Les raisons qui poussent à le faire sont quant à elles plus des questions de liberté.

Développez des projets sur Internet ou non. Investissez et lancez-vous au plus vite dans un processus de création de richesses. Plus vite vous commencerez et mieux ce sera. Toutefois, prenez le temps de vous former et d’apprendre afin de ne pas perdre plus de temps et plus d’agent.

Que faites vous pour quitter la rat race ? Dites-le nous en commentaires !

Nous n’avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
  • le Guide des 26 meilleurs Investissements
  • la Liste des 27 Thématiques les plus rentables
  • un Business Plan pré-rempli (modèle d’exemple)
Avatar

Leave a reply