Private Equity, alléchant mais trop risqué ?

0
1925
private equity

Mis à jour le 16/06/2020

Le private equity fait partie de ces investissements encore peu connu. Il fait aussi partie des investissements risqués qui ont un potentiel énorme. Il exige cependant un minimum d’expertise et d’analyse. Nous faisons le point ensemble !

Table Of Contents

Le Private Equity, c’est quoi ?

Le private equity est un investissement encore peu connu du grand public. Les opportunités et les solutions qu’il apporte sont pourtant nombreuses. Elles sont à la portée de toutes les bourses. Comme tout investissement, il n’est cependant pas sans risque. Il peut pourtant être très lucratif.

Définition et traduction

Private equity signifie capital-investissement en français. Il consiste à investir sur des sociétés en développement. Son fonctionnement est similaire à celui des marchés financier.

gagner en bourse

Quand vous investissez dans les grandes sociétés du CAC 40, vous achetez des titres qui représentent des parts de ces sociétés. Investir en Private Equity c’est un peu la même chose.

La différence majeure réside dans le fait que ces sociétés ne sont pas cotée en bourse. Certaines le seront, d’autre pas. En investissant sur ces sociétés vous investissez dans leur développement sur le moyen et long terme.

Risque et rendement

Le private equity consiste donc à investir sur la croissance d’une PME. Il est risqué mais offre cependant de plus grande espérance de gain. Ces sociétés ont encore tout à prouver, mais aussi tout à construire. Les grandes multinationales sont elles, déjà établies.

Du fait de leurs tailles modestes, ces sociétés, lorsqu’elles sont bien dirigées, peuvent prétendre à une croissance bien plus élevée. Ainsi, elles promettent à leurs actionnaires des rendements alléchants, de l’ordre de 8 % à 25 % en moyenne.

rentabilité private equity

“Pour réussir vous devrez vous positionner sur le bon secteur et sur la bonne entreprise.”

Bien sûr, toutes ne réussissent pas. Ainsi, il n’est pas exclu que vous ayez investis sur “le mauvais cheval”. Vous pouvez donc perdre votre part. Il est important d’avoir à la fois une bonne vision du secteur ainsi qu’un solide sens de l’analyse. Pour réussir vous devrez vous positionner sur le bon secteur et sur la bonne entreprise.

La fiscalité

Au-delà de toutes considérations financières, le Private Equity représente un excellent moyen de soutenir l’industrie et l’économie du pays. Ainsi, pour faciliter ce type de placement, l’état a opté pour une fiscalité clémente.

défiscaliser avec l'immobilier

Nous retrouvons:

  • une réduction de l’impôt sur le revenu (IR) ;
  • une réduction d’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) ;
  • une absence totale d’imposition sur les plus-values si vous optez sur un plan d’épargne en action (PEA).

La fiscalité est souvent dépendante de votre situation. C’est cependant un bon moyen de diversifier vos placements. De plus, vous soutenez l’économie nationale en bénéficiant d’une défiscalisation.

Proposé par Michael Ferrari

Le Private Equity vue de l’intérieur

Vous en savez maintenant un peu plus sur le private equity. Il est temps de se pencher des aspects plus spécifique. Il s’agit d’un investissement un peu différent. Les acteurs qui animent son marché sont différentes de ce que l’on peut voir traditionnellement.

Qui sont les principaux acteurs ?

L’une des premières entreprises à se lancer dans le capital-investissement, est Siparex. Elles est soutenue par quelques-unes des plus grandes entreprises françaises comme Michelin ou Rossignols. Cette société voit le jour en 1977.

sépares logo

Elle s’est positionné sur différents segments du private equity. Elle est aujourd’hui l’un des plus gros acteur du marché. En effet, au cours de son existence elle à du gérer plus de 1,5 milliards d’euros d’investissement ainsi que plus de 900 placements.

En Europe, c’est le groupe 3i qui se positionne comme leader du marché. Cette société est cotée à la bourse de Londre. Elle est également l’une des sociétés pionnière du secteur. Elle se positionne sur différents secteurs et aide les entreprises à développer leur croissance.

Les structures du Private Equity

Le système de structuration du private equity n’est pas bien compliqué. En effet, les sociétés sont classées en fonction de leur stade d’avancement. Par conséquent, vous pouvez trouver des sociétés plus ou moins avancées. Vous prendrez donc plus ou moins de risque en fonction de votre choix.

Le Capital Risque ou Capital Innovation

start up

La première structure vise à financer les entreprises encore très peu développées. La plupart d’entre elles sont d’ailleurs à un stade embryonnaire mais ont un potentiel prometteur.

Leur développement prendra du temps. Le risque est donc plus élevé. Ces investissements apportent cependant à ces start-up des fonds pouvant être déterminant pour leur l’avenir.

En résumé :

  • entreprise très jeunes ;
  • risque très élevé ;
  • potentiel très prometteur ;
  • investissement long terme.

Le Capital Développement

ETI private equity

Comme son nom l’indique, les entreprises financées ici sont en cours de développement. Cela signifie qu’elles ont déjà pas mal avancées. Elles ont cependant encore besoins de fonds pour continuer leurs croissances. Il s’agit généralement de PME qui ont du mal à trouver des financements.

Ces entreprises sont bien souvent des entreprises de tailles intermédiaires (ETI). Elles cherchent à se développer à l’étranger ou à renforcer leurs équipes. Le financement ainsi que l’expertise des réseaux de capital-investissement leur permettent réellement d’envisager leur croissance.

En résumé :

  • entreprise en croissance ;
  • risque potentiellement élevé ;
  • rendement intéréssant ;
  • investissement moyen / long terme.

Le Capital Retournement

inconvénients homme pas content

Cette structure un peu particulière est très peu utilisée. Elle vise à redresser des sociétés en perte de vitesse. Les investisseurs sont généralement motivés par des leviers de création de valeur très intéressants. Il n’y à cependant pas que du financement.

En effet, avant de potentiellement renouer avec le succès l’entreprise subira une restructuration interne ainsi qu’une profonde réorganisation. Ceci afin d’éviter une potentielle nouvelle perte de vitesse. De plus, un plan de reprise est mis sur pied afin de maximiser les chances de réussites.

En résumé :

  • entreprise en perte de vitesse ;
  • risques élevés ;
  • rendement prometteur ;
  • investissement long terme.

Le Capital Transmission

poignée de main businessman

Cette structure de capital-investissement permet de favoriser la transmission d’une entreprise. La succession, est une étape clé. Elle doit être optimale afin d’assurer la pérennité de l’entreprise.

Les fonds d’investissement vont ici intervenir comme des guides. Ils mettent à disposition leurs savoir faire en matière :

  • de stratégie financière ;
  • de règlementation juridique ;
  • de gestion humaine.

Ils assurent aux entreprises une succession réussie.

L’aspect financier quant à lui intervient par le biais d’un investissement sur ces sociétés. Cette manière de faire est souvent critiquée. Elle permet cependant de générer un effet de levier permettant l’accroissement de la société.

En résume :

  • entreprise généralement en bonne santé ;
  • risque modéré ;
  • rendement moyen ;
  • investissement long terme.

Vision et opportunité

L’investissement en private equity est aujourd’hui un solide vecteur d’innovation. En effet, ses financements permettent de créer, d’innover, d’accompagner et d’accélérer la croissance des start up tout en assurant leur pérennité.

L’atout du capital-investissement est qu’il ne se limite pas qu’a l’aspect “investissement”. Ils ont une réelle vision long terme pour les entreprises.

Pour les investisseurs c’est un bon moyen de :

  • diversifier leurs placements ;
  • contribuer à l’innovation ;
  • défiscaliser ;
  • profiter d’une rentabilité attractive.

Proposé par Michael Ferrari

Ce qu’il faut retenir du private equity

Le Private Equity est donc un investissement qui demande une très grosse part d’analyse. Comme tout placement d’investissez que des sommes que vous êtes prêt à perdre.

Les rendements potentiels et la contribution apporté sont corrélés au risque de perdre vos capitaux. Si les placements boursiers vous intéressent mais que vous souhaitez maitriser le risque, vous pouvez opter pour les placements sur dividendes ou les ETF.

Dites-nous dans les commentaires ce que vous pensez du private equity.

Proposé par Michael Ferrari

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
  • le Guide des 26 meilleurs Investissements
  • la Liste des 27 Thématiques les plus rentables
  • un Business Plan pré-rempli (modèle d’exemple)

Sources complémentaires : 

Avatar

Leave a reply