Private Equity, alléchant mais trop risqué ?

0
591
private equity investissement

Private Equity, c’est quoi ?


Le private equity est un investissement encore peu connu du grand public et des particuliers. Les opportunités et les solutions qu’il apporte sont pourtant nombreuses et à la portée de toutes les bourses. Cependant, comme tout investissement, il n’est pas sans risque et peu donc être très lucratif.

C’est donc un investissement a prendre en compte dans votre stratégie mais classé dans les investissements à risque au même titre que les ICO du monde des crypto monnaies.

Le private equity consiste alors à investir sur des sociétés en développement. Comme pour les grandes sociétés du CAC 40, vous achetez alors des titres qui représentent des parts de petites sociétés. Sachez que vous investirez toutefois sur des sociétés non cotées en bourse.

 

Les rendements du Private Equity


Le private equity consiste donc à investir sur la croissance d’une PME. Certes risqué, ce placement offre des biens de plus grande espérance de gain si vous investissez dans de grands groupes ou de grandes multinationales. Et ceci s’explique facilement.

Du fait de leurs tailles modestes, ces sociétés, lorsqu’elles sont bien dirigées, peuvent prétendre à une croissance plus élevée. Ainsi, elles promettent à leurs actionnaires des rendements alléchants, de l’ordre de 8 à 25 % en moyenne.

 

Les risques du Private Equity


Depuis toujours tous ne réussissent pas. Ainsi, il n’est clairement pas exclu que vous ayez investis sur « le mauvais cheval » et que vous perdiez votre part. L’investissement en Private Equity porte avec lui un risque réel de perte.

Ainsi, la sélection des dossiers que vous allez effectuer pendant votre analyse est donc cruciale. D’autant plus que ce marché n’est pas aussi liquide que la Bourse. Cette analyse doit donc se porter d’une part sur l’entreprise mais également sur le secteur dans lequel elle opère.

 

La fiscalité


Au delà de toutes considérations financières, le Private Equity représente un excellent moyen de soutenir l’industrie et l’économie du pays. Ainsi, pour faciliter ce genre de placement risqué, l’état a opté pour une fiscalité relativement clémente envers les investisseurs.

Dans cette fiscalité clémente, nous retrouvons par exemple un réduction de l’impôt sur le revenu (IR),  une réduction d’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) ou encore, une absence totale d’imposition sur les plus-values si vous optez sur un plan d’épargne en action (PEA).

Le Private Equity est donc un investissement qui demande une très grosse part d’analyse ainsi que, comme tout placement, une sommes à placer que vous êtes prête à perdre. Si les placements boursiers vous intéresse mais que vous souhaitez maitriser le risque, vous pouvez opter pour les placements sur dividendes ou les ETF.

 

 

Sources complémentaires : 

Leave a reply