Pret immobilier, comment le négocier ?

0
316
poignée-de-main-pret-immobilier

Les critères de base du pret immobilier


Pour une demande de pret immobilier auprès de sa banque, il y a différents éléments à négocier. Dans un premier temps, l’idée est de  diminuer le coût global de celui-ci. Il faut savoir que ces critères peuvent être différents selon ce que l’on achète. Celui ci doit généralement faire parti d’un plan d’investissement personnel.

En effet, en fonction de la destination du bien, l’issue du pret immobilier pourra être différente. Et par « destination » du bien, j’entends résidence principale ou investissement locatif. Enfin, selon l’âge, la situation professionnelle ou l’état de santé, la banque n’applique pas les mêmes conditions d’exigibilité. L’apport initiale est également important et vous permettra de bénéficier de l’effet de levier.

conclure-un-pret-immobilier

Pour mener à bien les négociations, il faut bien comprendre le langage de la banque ainsi que notre interlocuteur.

 

Les différentes étapes du pret immobilier


1 – Négociez la durée du pret immobilier : Selon vos objectifs, il est possible de faire varier la longueur de quelques années comme  20, 25 ou 30 ans.
2 – Modulez sa durée : Il est possible de la faire varier à la hausse ou à la baisse à tout moment et de renégocier sans aucuns frais les mensualités.
3 – Choisissez la garantie rattachée au prêt : Cette dernière couvre la banque en cas de défaillance de l’emprunteur. Vous avez par exemple la garantie loyer impayé.
4 – Choisissez la garantie emprunteur : Elle vous protège ainsi que vos héritiers en cas de décès, invalidité ou de perte d’emploi. Et donc financer votre pret immobilier
5 – Demandez la gratuité sur les frais en cas de remboursements anticipés : Il vaut mieux, si l’on ne souhaite pas conserver son bien pendant toute la durée du prêt, ne pas avoir de frais.
6 – Faites attention aux frais de dossier – Vous pouvez demander de ne pas les payer, de n’en payer que la moitié. Ou encore d’en mettre une bonne partie sur des parts sociales.
7 – Négociez le taux : Essayer de faire baisser ce derniers afin de réduire les frais. Toutefois, il vaut parfois mieux obtenir une belle opportunité malgré un taux un peu plus élevé.
8 – Demandez la possibilité de bénéficier d’un différé pour travaux : Ils doivent être inclus dans le calcul du montant global du pret immobilier. Le différé peut être soit partiel, soit total et s’étaler de 6 mois à 3 ans.

Conclusion


Chaque situation est toutefois différente mais les règles sont toujours les mêmes. N’hésitez pas à vous former et à bien vous renseigner. Les opérations immobilière font peur et c’est pour cette raison qu’il est nécéssaire d’apprendre comment faire. Certain statut facilite aussi l’exploitation des biens.
Une bonne négociation de pret immobilier peut vous faire gagner en quelques instants plusieurs dizaines de milliers d’euros et décider ainsi du cashflow que vous obtiendrez. Sinon il y à l‘immobilier sans locataire qui n’exige pas de pret ou encore l’investissement en parking qui peut permettre un emprunt différent.

 

Sources complémentaires :

Leave a reply