Money Management : Ou comment survire en Trading

0
68
money management

Nous avons parlé du trading à de multiples reprises ces derniers temps. Dans chacun des articles dédiés à ce sujet, nous évoquions le money management. Il nous a donc paru judicieux de rentrer plus en profondeur sur ce sujet ô combien important dans l’univers du trading. Voyons cela ensemble dans cet article dédié.

Le money management, c’est quoi ?

Littéralement, il s’agit de la gestion de votre capital. Plus précisément, c’est la gestion que vous allez appliquer pour le préserver autant que faire se peut de tout risque de perte. En effet, les pertes font partie intégrante du trading. En essuyer est donc normal et nécessite une certaine acceptation. De plus, l’argent que vous allez investir en trading doit être intrinsèquement dispensable, voir même, considéré comme perdu. Le money management pour faire simple, c’est l’élément qui va, après l’état d’esprit, contribuer fortement au fait de faire de vous un trader gagnant ou perdant.

Ce qu’il faut savoir c’est que la majorité des personnes qui perdent en bourse, perdent due à leur état d’esprit inadéquat ou à l’absence total de money management. Ils se focalisent alors sur l’analyse technique des graphiques ainsi que sur les gains qu’ils peuvent engranger. Par conséquent, ils prennent des risques inconsidérés et peuvent voir leur capital s’envoler en quelques instants.

L’art de survire en Trading

Comme nous vous le disions précédemment, le money management peut en un rien de temps vous transformer en ex-trader fauché. C’est pourquoi, il faut y prêter une attention toute particulière et être extrêmement rigoureux dans sa conception et son suivi. D’autre part, la cupidité et l’égo viendront sans cesse vous côtoyer lors de vos séances de trading. Par conséquent, la rigueur que vous donnerez à votre gestion financière vous armera afin d’y faire face.

En réalité, l’objectif d’un bon money management ne tiens pas tant au fait de gagner de l’argent qu’au fait de ne pas en perdre. En effet, la plupart des traders débutants visent des rendements élevés à l’image des 10% par jour ou par semaine. Nul besoin d’enquêter longuement sur internet pour voir certaines personnes se vanter d’avoir réussi des trades énormes. Toutefois, quelques semaines plus tard, nous nous retrouvons généralement avec deux profils différents. Ceux qui ont disparu, et ceux qui ne semblent de pas être aussi honnête que cela. La bourse ne pardonne pas. Ainsi, il est préférable de viser un rendement raisonnable mais régulier. Etre en recherche constante de gros rendements amène souvent à sa propre perte. Les gros gains possiblement acquis font régulièrement pâle figure face aux énormes pertes qui les surpassent. Pour la plupart, ce n’est pas viable dans le temps.

Appliquer concrètement un Money Management

Rentrons maintenant dans le vif du sujet. Quels critères nous permettent de concevoir un bon money management? Les 3 principaux facteurs vont concerner la taille des positions, le risque par position et le ratio risque / rendement. Voyons cela un peu plus en détails.

Tailles des positions

La taille des positions va varier en fonction des actifs que vous allez trader. Toutefois, cela doit être indiqué dans votre money management. Plus une position est grosse, moins vous aurez de marge de tolérance si le titre ne part pas dans le bon sens. Si vous tradez un actif très volatile, il conviendra de limiter la taille de la position.

Risque par position

Dans le money management, il s’agit là d’un des éléments centrales d’un bon trading. Le risque par position est défini en fonction de votre capital et du montant que vous êtes prêts à perdre à chaque position. Pour exemple, si vous avez 1000€ de capital et que vous ne souhaitez pas risquer plus de 2% de votre portefeuille, votre position aura une marge de 20€ avant de clôturer en perte. Le pourcentage de risque évolue en fonction de chacun. Il est cependant recommandé pour durer, de ne jamais risquer plus de 1 à 3% de votre capital.

Ratio Risque / Rendement

Le ratio risque / rendement, ou RR dans le jargon, définit vos objectifs de gains et de pertes. Pour imager cela très simplement, prenons une action lambda valant 10€. Vous en achetez une, espérant réaliser un plus-value. Vous avez la possibilité d’appliquer different type de RR (1/1, 1,5/1, 2/1,3/1 etc…)

Un RR de 1/1 signifie que pour gagner 1, vous êtes prêts à perdre 1. Autrement dit, pour cette action à 10€, vous avez une valeur de 10€, un objectif de 11€, et êtes prêt à vendre à 9€ et ainsi perdre 1€ sur votre action. Bien que ce RR soit très sécuritaire, il offre difficilement une rentabilité sur le long terme. Pour un RR de 2/1, votre objectif est de vendre votre action à 12€, n’acceptant de ne perdre que 1€, soit une vente à perte maximum de 9€.

Les statistiques montrent que plus le RR de votre money management est élevé, plus vos gains sur le long terme le sont aussi. Cependant, viser un RR de 8/1 par exemple est très ambitieux. Bien que cela soit réalisable, les positions resteront plus ouvertes et les chances d’y parvenir seront également plus faibles. Un RR idéal pour débuter en trading se situerai en 1/1 et 1/3.

Les 3 règles à suivre impérativement

N’utilisez pas l’effet de levier

Bien que cet outil puisse s’avérer extrêmement lucratif, il est tout autant efficace dans l’anéantissement instantanée de votre capital. L’effet de levier vous permet en effet de prendre des positions de 20 000€ voir plus avec un capitale de 500€. Bien que les gains puissent se révéler extrêmes, la possibilité de voir votre compte de descendre sous le barre du zéro l’est tout autant. Le risque étant énorme, il est à bannir dans un bon money management sérieux. Généralement, ce sont les courtiers qui s’enrichissent grâce à l’effet de leviers.

Laissez l’égo de coté et soyez discipliné

Sur certaines prises de position, votre égo se révèlera votre pire ennemi. Si la position ne suit pas le sens que vous aviez envisagé, votre égo vous poussera à la laisser ouverte en espérant qu’elle remonte et ainsi, prouver que vous aviez raison. Grave erreur. Votre money management impose la coupure d’une position à X€ ? Alors respectez-le et coupez votre position. Votre égo s’en remettra, et votre portefeuille vous remerciera.

Oubliez la méthode miracle

Vous avez un plan de trading et une stratégie de trading simple et efficace ? Conservez là ! Ne cherchez pas à trouver la méthode miracle ou les indicateurs qui vont faire la différence. Plus votre stratégie est simple, mieux vous arriverez à la maintenir en place ainsi que votre money management. En matière de trading, la simplicité est votre allié.


Ce qu’il faut retenir

ce qu'il faut retenir

Le money management est l’une des clefs absolument indispensable si vous souhaitez réussir en matière de trading. Prenez le temps de calculer soigneusement chaque position avant d’y prendre part. Mieux vaut laisser passer une bonne occasion que de s’engouffrer dans une perte à venir. Un bon money management vous protège également des grosses pertes. L’objectif est d’avoir le plus de trades gagnants possible tout en contrôlant les pertes afin d’en minimiser leurs impacts sur votre portefeuille. Formez-vous, prenez le temps de vous entraîner, soyez discipliné et vous pourriez bien réussir.

Sources complémentaires:

Leave a reply