Litige immobilier : comment gérer ?

0
523
litige immobilier

Comment s’occuper d’un litige immobilier ?


Se lancer dans l’investissement immobilier est un puissant moyen de vous créer un gros patrimoine. Cependant, tout n’est pas toujours rose et même si le nombre de litiges en immobilier est assez faible, c’est tout de même une donnée à prendre en compte. Ainsi, en anticipant et en vous protégeant vous pourrez éviter la plupart des conflits. Dans cet article nous allons voir comment vous prémunir contre d’éventuels litiges.

 

L’investissement immobilier est encore au top


Ce qu’il y a d’intéressant avec le marché immobilier c’est que quelque soit le contexte dans lequel nous nous trouvons, les français en sont toujours assez friands. Ainsi, en 2019 c’est près des deux tiers des français qui sont pour cet investissement. Cependant le risque de litige en immobilier en freine plus d’un.

Par conséquent, beaucoup ne sont pas prêts à sauter le pas. Cependant, une partie de ceux qui investissent dans la pierre le font sans réelles connaissances et plus ou moins au « petit bonheur la chance ». Ce qu’il faut absolument retenir c’est que si vous ne vous renseigner pas et que vous ne vous formez pas un minimum, il sera très difficile d’obtenir des rendements intéressants.

Pourtant, s’il y a bien un investissement à ne pas prendre à la légère, c’est l’immobilier. Les sommes en jeu sont très importantes et un mauvais investissement peut vous poursuivre toute votre vie. Pour ça, ne laissez rien au hasard.

Éviter le litige en immobilier en anticipant


Pour réussir il est important d’avoir tous les paramètres. Ainsi, avant même d’acheter votre bien, vous devez connaitre tous les paramètres. Ainsi, vous devrez être en parfaite connaissance des charges, des loyers et du cashflow que vous obtiendrez. Cela évitera de vous placer dans une mauvaise situation vous poussant à faire d’éventuelles erreurs engendrant un litige immobilier.

Ainsi, fixer le loyer, faire l’état des lieux ou encore gérer les réparations demande un minimum de connaissances, de responsabilités et de disponibilités. Cependant, cela change en fonction du type d’exploitation. A noter que dans tous les cas, vous avez la possibilité de déléguer à une agence immobilière.

Le plus surprenant est que la plupart du temps, un litige immobilier part d’un détail. Ou alors, de quelque chose pouvant se régler, dans la plupart des cas, pacifiquement. A noter que 79% des investisseurs redoutent les impayés. Cependant, il faut savoir que les impayés sont rares et qu’ils ne représentent que 3% en matière de litige en immobilier. De plus, vous pouvez et devez souscrire à une assurance loyer impayé. Même si vous ne souhaitez pas forcément souscrire de nouveau contrat d’assurance, sachez qu’elle couvre pas mal de choses et est, en plus, déductible des impôts. Vous n’avez donc pas grand chose à perdre, au contraire.

Si les impayés ne représentent qu’un très faible pourcentage en terme de litige en immobilier, qu’elles sont les principales causes ? Et bien il s’agit des travaux, des réparations à effectuer en cours de bail et la restitution du dépôt de garantie. En matière de travaux, les propriétaires ne voulant, dans ces cas là, pas mettre la main au portefeuille et le locataire faisant clamer ses droits. Dans tout les cas, il est important de connaitre vos droits et devoirs en tant que propriétaire et de vous occupez de vos locataires tels que vous souhaiteriez être traité.

Conclusion


Bien qu’un litige en immobilier soit assez rare, c’est quelque chose que vous devez prévoir en anticipant un maximum. Cependant, si la situation s’envenime, misez avant tout sur la médiation et sur un règlement pacifique de la situation. Toute action porté devant la justice engendrera des frais, du temps et du stress pour les deux parties. Commencez par vous renseigner minutieusement afin de savoir précisément à quoi vous attendre et comment réagir en cas de mauvaises situations. Plus vous anticipez mieux vous agirez.

 

 

Sources complémentaires

Leave a reply