Investissement locatif, comment le protéger ?

0
1554
investissement locatif comment le proteger

Mis à jour le 26/04/2020

Votre investissement locatif est précieux


Se lancer dans l’investissement locatif génère généralement pas mal de peur et d’appréhension. Endettement, crédit, gestion de locataire, risque d’impayé ou de sinistre etc… Donc, quand on y pense, ce n’est pas les sujets qui manquent. Heureusement pour nous, investisseurs, il existe des contrats et des assurances pour nous prémunir et nous protéger. C’est donc ce que nous allons voir dans cet article.

Protection du financement de votre investissement locatif


L’une des premières peurs est l’endettement. En effet, s’engager sur 20 ou 25 avec des centaines de milliers d’euros, il n’y a là rien de rassurant. Ainsi, la première des garanties est l’assurance emprunteur. Cette dernière n’est pas destinée à protéger la location mais l’investisseur. Les tarifs de celle ci varient en fonction de votre âge ou de votre état de santé principalement.

Cette assurance couvre généralement les risques de décès, de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA), d’invalidité ou encore d’incapacité. Les banques, parfois frileuses face à un investissement locatif ont tendance à demander de plus en plus de couverture sur l’assurance emprunteur. Comme nous, elle cherche à se prémunir.

L’assurance propriétaire non occupant


Plus connue sous le nom de PNO, l’assurance propriétaire non occupant couvre la responsabilité civil du propriétaire en cas de sinistre (incendie, débats des eaux...). Cependant, suite à de nombreux litiges, les assurances peuvent être peu enclins à prendre en compte certaines choses comme l’assurance des meubles par exemple. Pour le tarif, comptez en moyenne 1,5% du prix du loyer.

La location de votre investissement locatif


Enfin, voici l’assurance loyer impayé. Cette dernière, vous fera débourser généralement entre 2 et 5% des loyers perçus. Cependant, cette assurance va couvrir les plus grandes craintes des investisseurs, à savoir les loyers impayés. Toutefois, elle ne s’en tient pas qu’aux loyers puisqu’elle inclut également les charges et les éventuelles dégradations survenues dans votre investissement locatif.

Si vous souhaitez en savoir d’avantage sur l’assurance loyer impayé, voici un article supplémentaire :

Sources complémentaires 

Avatar

Leave a reply