Investir en foret, ça envoie du bois ?

0
2232
investir foret

Mis à jour le 28/07/2020

Bons nombres de placements sont intéressants pour diversifier un portefeuille. Investir dans une forêt en fait partie. En 2018, le prix de l’hectare de forêt a d’ailleurs connu une belle hausse de 3,5 %. De quoi en motiver certains. Surtout que c’est un bon vecteur de défiscalisation et de transmission de patrimoine. L’investissement en forêt est-il donc un bon placement ? Voyons cela en détail.

Pourquoi investir dans une forêt ?

Il y a bien des raisons pouvant motiver un investissement forestier. Vous pouvez en effet vouloir :

  • diversifier votre portefeuille ;
  • défiscaliser ;
  • transmettre votre patrimoine ;
  • posséder un bout de forêt.

Vous allez le voir, il y a pas mal d’avantages à investir en forêt.

Les principaux atouts

Le premier avantage que l’on obtient lorsque l’on investit dans une forêt, c’est que vous avez la possibilité de l’utiliser. Ainsi, vous pouvez par exemple :

  • vendre le bois sur la parcelle ;
  • la louer pour des événements ;
  • y installer des activités comme de l’accrobranche, du Paintball ou des cabanes dans les arbres pour les louer (très en vogue).
investissement foret

L’investissement dans une forêt n’est pas spécialement intéressant si vous visez le rendement. En effet, investir dans une forêt c’est investir dans un placement qui dépasse rarement les 2 % par an. Si vous souhaitez vendre du bois, sachez que les périodes de ventes seront très espacées.

Cependant, c’est une valeur refuge au même titre qu’investir dans l’or. Les forets ne sont pas liés au marchés financiers. Quoi qu’il se passe sur ces derniers, le prix de votre parcelle ne bougera pas. De plus, encore une fois, ce placement offre des avantages fiscaux intéressants.

portrait Noir et Blanc Francois Denis

Proposé par Francois Denis

Les avantages fiscaux de l’investissement en forêts

Voici maintenant les différents avantages fiscaux dont vous allez pouvoir disposer en investissant dans une forêt. Il peut être intéressant d’investir dans une forêt dans une stratégie de défiscalisation.

Sachez aussi que si vous possédez votre terrain depuis plus de 22 ans et que vous réalisez une plus-value, elle sera complètement exonérée. Vous n’aurez qu’à vous acquitter des cotisations sociales. Si vous vendez votre terrain après 30 ans de possession, vous ne payerez ni impôts ni cotisations sociales.

Réduire l’impôt sur le revenu

Le premier avantage vous permettra de bénéficier d’une réduction de l’impôt sur le revenu (IR). Ceci est rendu possible dans le cadre des investissements forestiers.

Vous pourrez déduire 18 % du montant de votre investissement sur vos impôts. Ceci, dans une limite de 5 700 euros par personnes.

fiscalité IR

De plus, afin de vous protégez d’une éventuelle tempête, vous allez devoir souscrire une assurance spécialisée. Vous pourrez également déduire 76 % du montant annuel de cette assurance de vos impôts. Ceci, dans une limite de 6250 euros par personne.

Pour finir, vous allez également pouvoir bénéficier de crédit d’impôt pour tout travaux forestiers. Ces travaux doivent cependant être effectué sur une propriété d’au moins 10 hectares.

L’impôt sur la fortune immobilière

Si vous êtes assujetti à l’IFI, vous allez également pouvoir bénéficier d’une réduction sur l’impôt sur la fortune immobilière. Par conséquent, vous allez pouvoir profiter d’un abattement de 75 % de la valeur de la forêt.

fiscalité IFI

À noter que pour se faire, vous allez devoir conserver votre parcelle de forêt pendant une période de 30 ans minimum. De plus, vous devrez également fournir un certificat de gestion durable de la forêt.

Un marché en pleine croissance

La France est le premier pays Européen en termes de stock de bois sur pied. Elle est également le 3ème pays Européen en termes de surface forestière. De plus, 75 % des forêts de France appartiennent à des propriétaires privés.

Globalement, la valeur des forêts est en hausse. Malgré le fait que 2019 à vue le prix des forêts baisser de 1,1 %, elles ont tout de même augmentée de 3,5 % en 2018. Ceci est principalement dû à l’augmentation du prix du bois qui avait augmenté de 6,9 % durant la même période.

investissement foret

Aujourd’hui, un hectare de foret coûte en moyenne 4000 €. Ces derniers peuvent se négocier en 600 € et 12 000 € en fonction de la qualité et de la concurrence. Ce sont d’ailleurs les petites forêts qui entraînent le plus de dynamisme sur le marché de l’investissement en forêt.

Ces dernières comptent entre 1 et 10 hectares. Elles voient leur nombre de transactions augmenter sans cesse depuis plus de 10 ans. Le marché est en pleine croissance depuis plus de 20 ans avec une croissance moyenne de 3,5 % par ans depuis 20 ans.

Un placement facilitant la transmission de patrimoine

Investir dans une forêt pour faciliter la transmission de votre patrimoine est une bonne solution. En effet, seuls 25 % de la valeurs de votre forêt sont pris en compte pour calculer vos droits de succession.

transmission patrimoine forestier

Cela diminue donc grandement le montant de vos droits de succession. C’est également pour cette raison qu’une grande partie des parcelles de forêts sont détenues sur plusieurs générations.

Un risque limité

Un investissement en forêt est quelque chose d’assez sûre. Cependant, nous ne sommes jamais à l’abri d’une tempête ou d’autres risques climatiques. Il n’y a pas vraiment d’autres risques pour votre parcelle.

risque investissement foret

Heureusement, il existe des assurances vous permettant d’assurer le coup contre ces risques. Gardez en tête qu’investir dans une forêt c’est investir sur du long terme. En moyenne, les forêts sont conservées pendant 80 ans.

Gardez aussi à l’esprit que l’investissement en forêt ne garanti pas votre capital, bien qu’il ne soit que peu risqué. C’est avant tout un placement de diversification. Il ne doit donc idéalement pas représenter plus de 10 % de votre portefeuille.

Comment investir dans des forêts ?

L’investissement en foret n’est pas aussi simple qu’il y parait. Tout d’abord, il vous faudra repérer une parcelle. Et ce n’est pas une mince affaire. En effet, chaque année la part de la forêt française mise en vente est infime. La majeure partie de leur transmission se faisant par le biais de l’héritage. Il vous faudra donc vous renseigner dans la région de votre choix.

Une fois votre parcelle repérée, nous vous conseillons de la faire évaluer par un spécialiste. Cela permettra d’en déduire le peuplement et la valeur de cette dernière. Si vous souhaitez vraiment investir dans les forêts plusieurs options s’offrent à vous.

Acheter des parcelles de forêts

parcelle de foret

Le moyen le plus simple pour investir dans une forêt, c’est d’acheter directement une parcelle.

Nous vous conseillons cependant vivement de passer par une société de gestion spécialisée. Une parcelle est difficilement évaluable par un novice.

Ces sociétés vous permettront de faire le bon choix.

Réaliser un investissement en forêt en achetant une parcelle en direct n’est pas ce qu’il y a de plus rentable. Si vous le faite, il faudra la garder au moins 20 ans pour en tirer profit. Cela peut cependant être un bon point de départ pour un projet de loisir ou de logement insolite (cabane, bulle, Yourte)

L’autre option c’est de générer des revenus via la coupe de bois. Pour cela il faut posséder une forêt d’au moins 80 hectares. Ce n’est pas forcément beaucoup moins accessible.

D’autres propriétaires achètent des forets de 10 à 30 hectares pour en faire un terrain de chasse.

Les groupements fonciers forestiers

groupement foncier forestier

Si vous souhaitez investir en forêt sans débloquer de gros moyen, vous pouvez vous tourner vers les groupements fonciers forestiers (GFF).

Ici, l’idée est d’investir dans une société qui détient des forêts et qui en tire profits.

Vous profiterez donc d’une part des revenus générés pas cette dernière.

C’est la manière la plus accessible pour les particuliers de se lancer dans l‘investissement en foret. Le ticket d’entré reste tout de même élevé. Il commence généralement à 5 000 euros. Heureusement, la société s’occupe de toute la gestion. Cependant, là encore il ne faudra pas compter sur une grosse rentabilité.

En effet, il est difficile de faire plus de 2 % par ans. La revente des parts est également compliquée. Si vous souhaitez tout de même vous positionner, portez alors une attention toute particulière sur la qualité du gestionnaire. Ce dernier doit d’ailleurs être agréé par l’autorité des marchés financiers (AMF).

Les comptes d’investissements forestiers et d’assurances

investissement foret

En investissant dans une forêt, vous allez pouvoir souscrire à une assurance contre les risques de tempête.

Ceci vous permettra d’ouvrir un compte d’investissement forestier et d’assurance. Le CIFA.

Ce placement vous permettra par exemple d’y déposer tous les bénéfices générés par votre foret. Cela afin de centraliser les dépenses. De plus, vous pouvez déposer vos fonds personnels dessus à hauteur de 2 500 euros par hectare de foret.

Toutes les sommes versées sur ce compte seront imposées de la même manière que les revenus forestiers. Par conséquent, elles seront exonérés de l’IFI et auront un abattement de 75 % sur les droits de succession.

francois denis riche a 30 ans

Proposé par Francois Denis

Ce qu’il faut retenir pour investir dans une foret

Comme vous le voyez, l’investissement forestier peut être un très bon placement. Il permet de

  • protéger le patrimoine forestier français ;
  • défiscaliser ;
  • faciliter la transmission de patrimoine ;
  • diversifier votre portefeuille.

C’est donc un placement tout en un, intéressant et vert. De plus, c’est un excellent placement anti-crise. N’hésitez donc pas à vous renseignez afin de vous positionner efficacement pour profiter d’un bon emplacement, acheté au prix juste.

Vous aimez les investissements insolites ? Consultez les autres sujets :

Leave a reply