Investir à l’etranger

0
102

Lorsque l’on cherche à investir son argent, le premier réflexe est de se pencher sur l’immobilier. Appartement ou parking, locatif de courte ou longue durée, plusieurs solutions que nous avons déjà abordées s’offrent à vous. Mais est-ce que l’investissement dans son pays d’origine est le plus intéressant? Pas nécessairement si vous vivez dans un pays francophone ayant un marché immobilier déjà très mature comme la France. Investir à l’etranger permet de miser sur des biens dont la valeur n’a pas encore nécessairement suivi une forte hausse.

Parler anglais, un plus indéniable

Dès que nous franchissons les frontières de notre pays, la barrière de la langue peut vite devenir un mur infranchissable. C’est particulièrement le cas en Europe. Si vous avez un niveau d’Anglais acceptable, prenez le temps de quelques cours pour vous mettre à niveau. Si votre niveau laisse vraiment à désirer, il existe toujours d’autres solutions.

Pensez aux expatriés! Il existe de nombreuses communautés d’expatriés très soudées pouvant vous aider. Ainsi, il peut s’agir de simples personnes qui sont allées vivre ailleurs, sans aucun lien avec le fait d’investir à l’etranger, ou des personnes plus spécialisées. Il vous est ainsi possible de pouvoir avoir des conseils, ou tout simplement de payer pour être suivi dans vos démarches par des personnes qui parlent Français.

   

Où investir à l’etranger?

Nous allons ici évoquer l’Europe. Pour connaître les marchés de l’immobilier les moins matures sur le vieux continent, c’est relativement simple. En réalité, une règle peut être suivie. Plus on va à l’est, moins le marché est mature.

Ainsi, vous y trouverez des biens moins chers, vous permettant de diversifier votre investissement. Investir à l’étranger permet aussi de voir la valeur de votre bien évoluer bien plus vite à l’est qu’à l’ouest. Vos rentes par bien seront cependant et logiquement moins importantes.

Investir à l’etranger est donc en soit une excellente idée. Si vous en avez l’occasion, vous ne devriez pas hésiter bien longtemps à entraîner les démarches. Gardez cependant à l’esprit qu’il vous faudra analyser bien plus précisément le bien à acheter.

Sources complémentaires 

Leave a reply