FCPI : une autre alternative au SCPI ?

0
744
fcpi

Une FCPI c’est quoi ?


Dans un précédent article, nous évoquions les différences en OPCI et SCPI. Dans celui ci, c’est les FCPI que nous mettons en lumière. Tout d’abord, que signifie FPCI ? C’est un Fonds Commun de Placement dans l’Innovation.

Pour rappel, une SCPI est une Société Civile de Placement Immobilier (article SCPIqui génère un revenu trimestriel à son propriétaire. Les deux ne sont donc pas à confondre bien qu’ils aient trois points communs principaux : 

  • Ils octroient une réduction d’impôts,
  • Ils font un appel public à l’épargne
  • L’ AMF opère un contrôle permanent

Comment fonctionne une FCPI ?


Juridiquement parlant, les FCPI sont dans l’obligation de positionner au moins 60% de leurs capitaux sur des PME innovantes. Pour être qualifiée d’innovante, ces entreprises doivent répondre à certains critères. Entre autre et par exemple, elles doivent avoir un budget Recherche et Développement supérieur à 33% de leurs chiffres d’affaires. De plus, elles doivent répondre aux critères déterminés par l’Osé (banque publique d’investissement).

La partie « innovation » des FCPI leur confère donc un risque de perte assez élevé. Cependant, les 40% de capitaux restant peuvent quand à eux, être investi sur des placements moins volatiles et donc plus sures.

C’est pourquoi, il n’est pas rare de voir des FCPI avec des performances assez mauvaises et même souvent négatives. Cela dit, leur atout réside dans la fiscalité qu’elle propose. En effet, l’investisseur peut déduire 18% de la somme investi (max 10 000€ par foyer fiscal).

 

Que choisir ?


Ces deux placements sont donc bien différents. L’une est porté sur l’immobilier et sur un marché relativement stable, tandis que la FCPI se place sur l’innovation, le risque et la défiscalisation. Ce choix dépendra donc de vos capitaux, de votre imposition, de votre stratégie et de votre profil investisseur.

 

 

Sources complémentaires 

Leave a reply