ETF c’est quoi et à quoi ça sert ?

0
126
ETF c'est quoi

Un ETF c’est quoi ?


Alors, un ETF, c’est quoi ? Généralement connu sous l’appellation trackers, pour Exchange Traded Funds, ce sont des fonds indiciels cotés en bourse. Si aujourd’hui, ils rencontrent un franc succès c’est qu’ils présentent pas mal d’avantages.

L’un des principaux avantages, qui est en fait, le but premier de l’ETF, c’est qu’il réplique extrêmement bien les performances d’un indice. Si par exemple vous souhaitez avoir un portefeuille suivant les performances du CAC 40, vous pouvez acheter un ETF indexé sur ce dernier. De plus, il n’y a pas de droit d’entrée.

Concrètement, un ETF c’est quoi ? Pour faire simple, c’est un fraction d’un indice boursier. Reprenons l’exemple du CAC 40. Si ce dernier est à 5000 points, alors le trackers indexé au CAC 40 (Master Share) vaudrait 50€.

A lire aussi : Webinaire Bourse : stratégie dividende

 

« Un ETF c’est quoi ? » – ok , mais à quoi il sert ?


Maintenant que vous savez ce que c’est, nous allons voir à quoi ils peuvent vous servir. En terme de diversification de portefeuille, c’est un outil qui excelle dans ce domaine. Les indices étant eux mêmes diversifiés, investir dans un ETF permet de suivre cette diversification à moindre couts.

En clair, vous n’aurez pas besoin d’acheter toutes les valeurs composant le CAC 40. Cela limitera donc de manière conséquente le montant d’investissement nécessaire ainsi que les frais de courtage liés à chaque achat de position. Maintenant, vous saurez répondre à la fameuse question « un ETF c’est quoi ? »

Point de vue acquisition, c’est assez simple. Le crackers se négocie comme une action. Par conséquent, la méthodologie d’achat est la même. Vous pouvez même échanger vos parts d’ETF contre des actions. De plus, le fait qu’il se négocie comme une action en fait un produit neutre. Par conséquent, son prix n’est pas établi par les émetteurs mais par les acheteurs et les vendeurs.

A lire aussi : Investir dans un Mobile Home : une bonne solution ?

 

 

Sources complémentaires 

Leave a reply