E commerce : Débuter en Dropshipping ?

0
2765
Colis posé sur clavier

Mis à jour le 14/06/2021

Le e commerce, diminution de commerce électronique, consiste en un échange de biens ou de services entre deux personnes géographiquement éloignées. Rendu possible avec internet par le biais de boutique en ligne. Ce type de commerce est apparu pour la première fois dans les années 1980. Puis il s’est très largement démocratisé avec l’apparition d’internet dans tous les foyers et les moyens de paiement en ligne.

Bien qu’aujourd’hui il soit devenu banal de commander régulièrement des articles en ligne, au début, ce n’était pas gagné pour autant. Le e commerce n’était pas en vogue, les clients avaient principalement peur de se faire arnaquer ou de rencontrer des problèmes de livraison. Aujourd’hui, on est loin de cette situation et pour ça il n’y a qu’à regarder le succès du géant du e commerce, Amazon.

Le dropshipping quand à lui, est une forme de e commerce. Extrêmement pratique pour ceux qui souhaite se lancer car celui ci ne demande pas de stock. Le dropshipping, (en français la « livraison directe ») est un système tripartite, où le client passe commande sur la boutique du distributeur (Amazon par exemple), lequel transmet celle-ci au fournisseur, qui assure la livraison de cette dernière et gère ses stocks de produits.

Il existe deux formes de dropshipping distinctes :

  • Le système 1 : le distributeur reçoit les commandes et va alors fixer la quantité à produire pour le fournisseur.
  • Le système 2 : le fournisseur reçoit les commandes passées par les internautes directement d’un site web marchand.

En savoir plus pour lancer votre boutique en dropshipping

processus-de-vente-ecommerce-et-dropshipping

Dropshipping, la poule aux oeufs d’or du e commerce ?

Dans le petit monde du e commerce, l’arrivée et la démocratisation du dropshipping a fait beaucoup de bruit. Plusieurs outils en ligne ont alors vu le jour. Ils permettent à tout un chacun, sans réel connaissance de base, de monter la boutique en ligne de leur rêve et générer leurs premiers revenus passifs.

On pense notamment aux excellents services proposés par Dropizi, Shopify, Prestashop ou encore l’application Woocommerce pour wordpress. Sans aller jusque devenir riche, c’est donc un excellent moyen de monétiser votre blog si vous en avez un qui génère du trafic (ou encore profiter d’Amazon).

Il est toutefois important de noter certains points. Malgré les apparences, monter un e commerce et pratiquer le dropshipping demande des connaissances. Monter la boutique est relativement simple, en revanche, ce qu’elle implique l’est beaucoup moins. Je pense par exemple à l’acquisition de trafic, à l’optimisation de conversion au webmarketing ou encore au retargeting et au SEO.

Le dropshipping peut être une véritable opportunité. A partir du moment où la stratégie mise en place pour le développement de cette nouvelle offre est bien pensée. Il est également important de bien choisir votre ou vos fournisseurs. De ces derniers découles également votre rentabilité, la qualité de vos produits et donc votre réputation également. Ce n’est pas un choix à négliger.

Bien penser sa stratégie

Les différents types de Dropshipping

Le dropshipping c’est tellement développé ces dernières années qu’il existe aujourd’hui plusieurs solutions vous permettant de trouver la manière de travailler qui vous correspond le mieux et la manière dont vous souhaitez développez votre commerce ou votre marque. 

Le Dropshipping classique 

La première méthode qui à vue le jours sur ce secteur, le dropshipping classique, n’est ni plus ni moins que ce que nous avons déjà évoqué ensemble. Des internautes arrivent sur votre boutique et achètent les produits. A partir de là, la commande est généralement envoyée automatiquement chez vos fournisseurs qui s’occupent de prendre en charge la commande. Vous payez le produit à votre fournisseur et prenez votre commission au passage. 

Amazon FBA

Aujourd’hui, le dropshipping est aussi présent sur Amazon. En effet, certains vendeurs et boutiques profitent du trafic gargantuesque d’Amazon afin de mettre en avant leurs produits. De plus, vous pouvez également faire expédier vos produits directement par Amazon. Ce service payant baptisé Amazon FBA offre à vos clients l’expérience Amazon, à savoir, la livraison rapide. A noter que pour profiter de ce service, vos produits doivent être préalablement envoyés dans les entrepôts de la firme afin qu’ils puissent être traités rapidement. 

Le dropshipping avec une livraison classique est aussi possible sur Amazon. Le produit ne bénéficiera pas de l’avantage “Prime” et la commande devra être envoyée chez le fournisseur afin qu’il puisse gérer l’expédition de lui-même. 

Se lancer sur Amazon est extrêmement simple. En effet, vous n’avez pas besoins de créer une boutique, mais simplement d’importer vos produits. La création et la mise en vente de produits sur Amazon peut se faire en l’espace de 30 minutes. Encore une fois, l’inconvénient de cette simplicité extrêmement est la concurrence qui y est particulièrement féroce.

Le Print On Demand

Le Print On Demand, ou POD, est la meilleur façon de se créer une marque à moindre coût. Vous souhaitez lancer votre marque textile ? Il vous suffit alors de choisir un fournisseur et de mettre en ligne vos créations avec vos designs, votre branding et votre marque. Lorsque la commande est passé par le client, le fournisseur imprime vos designs et expédie le produit.

Le dropshipping via POD est un excellent moyen pour développer votre marque. Aujourd’hui, vous pouvez quasiment tout imprimer, T-shirt, pull, casquette, short, tong, mug etc… Vous n’avez à cette étape en charge que votre imagination, votre fournisseur s’occupant du reste. Ce procédé est très interessant pour développer une marque du début à la fin ou pour fidéliser les clients d’une enseigne déjà existante.

Marque blanche

Cette méthode est un peu à mi-chemin entre le dropshipping classique et le POD. En effet, bien qu’il s’agisse de dropshipping pure et dure, la marque blanche vous permet d’allez plus loin. Concrètement, vous achetez à vos fournisseurs le droit d’apposer votre marque et votre logo sur ces produits. 

Pour cela, vous devez avoir un logo à apposer sur vos produits. De plus, la marque blanche vous permet de réaliser vous-même vos propres packaging. L’avantage de ce procédé vous permet d’offrir une qualité perçu bien plus élevés que les produits fournis par l’intermédiaire du dropshipping classique. 

En effet, beaucoup de fournisseur se situent en Asie. Par conséquent, votre client va recevoir une boîte ainsi qu’une notice en chinois. La marque blanche permet d’avoir un packaging et une notice en français. La valeur perçue est indubitablement plus élevée que par le biais d’un package criblé d’écriture chinoise. Le dropshipping en marque blanche est plus difficile à mettre en oeuvre et vous obligera à échanger avec vos fournisseurs afin de mettre tout cela en place.

Comment faire du Dropshipping?

Comme nous vous le disions plus haut, bien que toute la partie logistique soit intégralement déléguée à votre fournisseur, le dropshipping est devenu un métier à part entier. Comme tout métiers, il nécessite un réel apprentissage et ne se fait pas au hasard. Cependant, pour vous donner une idée du processus de création d’un business e-commerce, voici les différentes étapes à suivre pour mener votre projet à bien.

Trouver une niche

Basique, mais au combien important important. Le dropshipping implique que vous deviez avoir des clients. Ainsi, l’idéal est de trouver une niche “passion”. Les gens achètent bien plus facilement et à des prix plus élevés lorsque qu’ils sont passionnés par la thématique. De plus, veillez à vous positionner sur une niche permettant des vendre des produits qui dégageront une bonne marge. 

Si vous vous positionnez sur des produits chers, il vous sera plus difficile de dégager une marge interessante pour vous permettent d’en vivre. Prenez le temps de bien analyser les différentes thématiques afin de ne partir que sur une niche que vous identifiez comme rentable. Pour cela, une étude de marché sera de rigueur.

Créer une boutique

Une fois votre niche et les produits à vendre identifiés, il vous faut trouver des fournisseurs. L’offre est de plus en plus importante et vous permet de trouver rapidement votre bonheur. Lors de la finalisation de cette étape, il sera alors temps de créer votre boutique afin d’y importer les produits. Pour qu’une boutique convertisse, il y a quelques règles à suivre. En effet, vous devrez attacher une importance toute particulière aux points suivants : 

  • Créer un design simple et professionnels
  • Renseigner vos données de contact
  • Afficher clairement vos conditions générales de vente
  • Sécurisez votre boutique en HTTPS
  • Offrez de nombreux moyens de paiement (CB, Paypal, Virement etc..)

L’objectif est de rassurer le prospect en lui montrant qu’il est arrivé sur une boutique sérieuse et professionnelles dans laquelle il peut avoir une confiance aveugle. Bien que les gens soient aujourd’hui habitués à acheter sur internet, une boutique négligée qui n’inspire pas la confiance ne convertira pas. Le dropshipping est du commerce, il convient de rassurer et d’accompagner le client dans sa démarche. Plus la démarche sera fluide, plus simplement et plus efficacement vous vendrez.

Réaliser des ventes

Votre boutique est en place, vos produits également, vous avez fait la liaison avec votre fournisseur, les moyens de paiement sont fonctionnels et vous avez rédigé vos CGV (Conditions Générales de Vente). Il n’y a plus qu’a comme ont dit. Assurez-vous du bon fonctionnement global de votre boutique, n’hésitez pas à effectuer une commande vous-même afin de valider toutes les étapes de commande, de paiement et de livraison. 

N’hésitez pas à developer une séquence de mail qui vous permettra d’accompagner votre client. Ajoutez des Up Sell permettant de faire gonfler le panier et n’hésitez pas à offrir les frais de port a partir d’un certain montant. De manière générale, même s’il manque un certain montant, les clients font gonfler la note afin d’éviter de payer les frais de port qui sont, de manière générale, inclue dans le prix des produits.

Devenir une autorité

L’objectif derrière ce terme est que vous soyez, petit à petit, imprégné dans la tête de vos clients et de l’audience de votre niche comme “le réferent” sur vos produits. Cela prend généralement des années mais les résultats sont très interessants. En effet, une fois votre notoriété en place, les internautes viendront d’eux-même pour passer leurs commandes.

Pour autant, pour devenir une autorité avec le dropshipping, il y a un critère cruciale. La qualité de vos produits. Pour devenir une boutique référence et reconnue dans votre niche, vous devez proposer des produits de très bonne qualité ainsi qu’un SAV irréprochable. C’est donc un point à prendre en considération dès le choix de votre fournisseur.

Comment trouver un bon fournisseur ?

Lorsqu’on débute en dropshipping, il y a plusieurs problématiques qui se posent d’office sur notre route. Parmi celles ci, l’une des plus répandues est le fournisseur. “Comment trouver un bon fournisseur dropshipping pour ma boutique ?”

Cette question est primordiale et très récurrente. Pour la simple et bonne raison que c’est votre fournisseur qui vous permettra de vendre des produits et donc de potentiellement vivre de votre boutique. Mais comme vous le savez, le concept du dropshipping est de ne pas avoir à gérer les stocks et les commandes.

Ainsi donc, ce fournisseur dropshipping aura également la lourde tâche de gérer la logistique ainsi que les commandes.  A chaque fois que vous et votre boutique réaliseraient une vente, il devra préparer et expédier la commande. A condition que cette dernière soit en stock. Pour gérer tout ça, autant vous dire qu’il doit être bon !

Les différentes options

Un critère à prendre en compte également, c’est la marge. Aujourd’hui, le dropshipping est très largement utilisé. Beaucoup se fournissent chez des “géants” dans le milieu des fournisseurs dropshipping et donc achètent les produits au même prix. Ainsi, pour vendre plus que votre concurrence, il faut proposer des meilleurs prix ou services. Ce qui affecte directement votre rentabilité. Et pour briser le suspense, vous ne pourrez pas travailler de cette manière avec Amazon.

Le premier conseil que nous pourrions vous donner est donc d’éviter à tout prix les sites de “listing”. Ils regroupent évidement beaucoup de fournisseurs dropshipping, mais beaucoup les utilisent et si vous en faites de même, vous rencontrerez le problème évoqué précédemment.  Vous avez alors généralement trois options.

Opter pour un fournisseur dropshipping Français

Le “Made in France” a le vent en poupe en ce moment. Ceci étant dit, c’est un service qui coûte cher. A la fois, pour le ecommercant mais également pour le client. C’est un choix stratégique à faire mais cela peut vous démarquer de la concurrence et peut être même améliorer votre référencement.

Pour trouver votre fournisseur dropshipping en France, vous pouvez soit faire appel à Cdiscount Pro, ainsi qu’à son abonnement assez onéreux, ou bien chercher par vous même un petit fabricant. Faire un partenariat avec une petite marque française peut être un bon compromis. Il gagne en visibilité et donc en chiffre d’affaire et vous, vous vendez du Made In France. En plus vous pouvez vous permettre de vendre plus cher avec une touche de storytelling.

Fournisseur Européen et Asiatique

Pour cette option, c’est généralement plus simple et bien moins cher. Pour le coup, vous pouvez, par exemple, importer directement des produits sur votre boutique en quelques clics. Comment ? Si vous passez par les deux géants du dropshipping qui sont :

  • Bigbuy, le fournisseur dropshipping européen
  • Aliexpress, le fournisseur dropshipping chinois de référence

Ainsi, si vous avez créez votre boutique avec Dropizi ou Shopify, quelques clics suffiront pour importer le produit sur votre boutique. En quelques secondes, le produit se trouve en vente. Bien sûr rien ne vous empêche de mêler les deux options.

Quoi qu’il arrive, faire du dropshipping avec Aliexpress ou Bigbuy est vraiment simple avec les deux solutions de création de boutique en ligne citées plus haut. Cela peut être intéressant pour débuter et ainsi générer vos premiers revenus passifs.

4 erreurs à éviter

Si vous décidez de lancer votre boutique en ligne, l’une des choses les plus importantes sera votre e reputation. Cette dernière vous permettra, d’une part, de  séduire vos prospects sur les réseaux  et d’autre part, séduire les moteurs de recherche. Cela, afin de favoriser le bouche à oreille et ranker au mieux votre boutique et ainsi capter le maximum de prospects de manière organique (gratuite).

Nous avons réaliser un article sur le SEO pour le Ecommerce, ici, nous allons traiter des 4 erreurs à éviter. En effet, si internet peut s’avérer être un superbe outil de promotion, cela peut également ternir votre image.

I – Ne pas surveillez votre e reputation

Garder un oeil sur votre e reputation, c’est garder le contrôle de votre image. Cette surveillance doit être au cœur de votre stratégie marketing qui vous permettra de trouver des clients. Une entreprise ne peut se contenter de simplement publier sur les réseaux sociaux.

Ainsi, vous devez surveillez de manière régulière les forums ou les blogs qui pourraient éventuellement parler de vous. De la sorte, vous pouvez checker votre sphère sur les réseaux sociaux afin d’avoir un œil sur ce qu’il s’y passe.

Vous pouvez pour ça, utiliser des outils de veille comme Google Alerts par exemple. Conçu pour surveiller votre e reputation, ils vous seront d’une aide précieux.

II – Baisse de e reputation et inaction

Effectuer une veille efficace de votre e reputation est bonne chose mais il faut savoir agir en conséquence. Beaucoup trop de marques sont inactives lorsque des clients font connaitre leurs mécontentements. C’est pourtant là une occasion pour vous de combler une faille et ainsi optimiser votre boutique en ligne.

Pour cela, plus vite vous réagissez, mieux c’est. Pour être plus efficace, vous pouvez même envisager de développer une petite stratégie de réponse et de redirection afin de gagner en efficacité et en rapidité. Cela montrera à vos clients une réelle envie de vouloir bien faire et d’attention envers eux.

Dans tous les cas, restez polis, élégants et tachez d’être le plus concis possible. L’idée est d’être le plus efficient possible.

III – Ne pas être régulier

Encore une erreur bien trop courante. Publier et être actif sur les réseaux sociaux est une excellente chose. Toute fois, si vous voulez réellement booster votre e reputation sur les réseaux sociaux, vous devrez faire preuve de régularité.

En effet, bien que votre cible soit vos prospects, vos publications seront gérer par l’algorithme de ces derniers. Ces derniers prennent beaucoup de paramètres en compte mais l’un des plus important est la régularité.

Ainsi, ne faites pas comme beaucoup d’entreprises, très actives pendant un court laps de temps avant de disparaitre. Définissez vous un planning de publication pas trop ambitieux que vous pourrez tenir sur le long terme. Chaque réseau social a son algorithme et ses propres règles. Vous devrez donc adapter votre stratégie en fonction de chaque support.

IV – Formez vous pour votre e reputation

Comme expliqué juste avant, chaque support requiert des connaissances particulières. Ainsi, qu’il s’agisse d’optimiser le SEO de votre boutique afin de ranker sur papa google, ou encore de booster votre e reputation et vos services sur les réseaux sociaux, vous devrez les connaitre.

Chaque support possédant ses propres règles, vous devrez vous former afin de maitriser l’ensemble des outils que vous allez utiliser. C’est une erreur que commettent beaucoup d’entreprises. Publier sur les réseaux parait simple, mais il n’en est rien. Vous pouvez même faire appel à un influenceur pour booster vos ventes.

Eviter les abandons de panier

Comme nous l’avons vu dans notre article sur les 3 principaux problèmes du ecommerce, les abandons de panier sont, en moyenne, assez élevés. En effet, c’est généralement plus de 60% des paniers qui sont abandonnés avant l’acte d’achat. C’est donc autant de clients et de chiffre d’affaires qui sont perdu. De plus, entre 15 et 30% des abandons se produisent sur la page de paiement. C’est donc identique pour votre dropshipping.

Dans cet article, nous allons donc nous pencher plus en profondeur sur les astuces qui vous permettrons de limiter vos abandons de panier. De manière générale, le taux de conversion d’un ecommerce oscille entre 1 et 5% pour les meilleurs. A noter cependant que hors dropshipping, le taux d’abandon diffèrent en fonction du secteur d’activité de la boutique.

Les principales raisons d’abandon en Dropshipping

Un dropshipping trop cher et trop restrictif

Les moyens de paiement

Le principale problème qui revient avec les moyens de paiement c’est qu’il y en a trop peu. En effet, certains dropshipping ne proposent que du Paypal, quand d’autres ne proposent que le paiement par carte bancaire. Il ne faut pas non plus noyer vos visiteurs car, trop de choix, tue le choix, mais ayez au moins les deux proposés plus haut. Pourquoi pas accepter les paiements en Bitcoin ?

Frais de livraison trop élevés

Ce n’est pas parce que certains commerçants ont le luxe de pouvoir offrir les frais de port que vous devez en faire autant. Cependant, la mention livraison offerte fait toujours sont petit effet. Ainsi, pour augmenter par la même occasion la valeur du panier client, vous pouvez offrir la livraison à partir d’un certain montant. Sinon, vous pouvez lisser le prix de cette dernière dans le prix du produit (marketing psychologie). Ne négligez pas les envoies et les retours.

Les coûts cachés

Dans la famille des assassins de panier, ici, nous avons une tête. Le fait de surprendre vos clients avec des frais incompréhensibles de dernière minute qui viennent s’ajouter juste avant le paiement aura pour but de booster les abandons dans votre boutique dropshipping.

Un Dropshipping trop long et trop contraignant

Mauvaise indication sur les délais de livraison

Comme pour les prix et les frais cachés, vous devez observer une transparence totale dans votre boutique. Ainsi, n’essayez pas de berner vos clients avec des délais de livraison plus courts que la réalité. Cela décevra votre client qui pourra annuler sa commande et nuire à votre e-réputation.

Compte obligatoire

Encore un champion dans l’assassinat de panier. La création d’un compte obligatoire est un puissant frein d’achat pour vos clients. Donc, laissez leur le choix avec une éventuelle réduction pour toute création de compte sur votre dropshipping.

Un process trop long

Comme c’est bien trop souvent le cas, les procédures d’achat sont longues, fastidieuses et parfois même inutiles. Évitez de rallonger bêtement le processus d’achat avec des formulaires à rallonge ou autre Upsell en tout genre. Plus le trajet est court, meilleure est la conversion.

Un dropshipping incertain

La sécurité des données

C’est un point crucial et vous devez montrer de manière explicite à vos clients, que leurs informations sont en sécurité. Un manque de confiance dans la boutique vous vaudra des résultats désastreux. A noter que cet effet est décuplé sur les pages de paiement.

Propriétaire inconnu

Cela peut paraître tout bête mais si vous n’avez pas affiché des coordonnées de contact, cela peut inquiéter votre client. Ce n’est pas grand chose à mettre en place alors n’hésitez pas à le faire.

Gérer les problème de livraison

La livraison en dropshipping et surtout les problèmes pouvant y être lié sont souvent générateur d’inquiétude. En effet, dans un circuit de distribution classique, le clients insatisfait à simplement à renvoyé le colis à la boutique sur laquelle il à commandé. Cette dernière se charge alors du remboursement.

Pour le dropshipping, la boutique n’étant pas fournisseurs, le processus est different. Dans cet article nous allons donc voir les différentes modalités que vous rencontrerez si vous souhaitez vous lancer dans le dropshipping.

Livraison Dropshipping 

Envois

En dropshipping, l’expédition des commandes est à la charge de votre fournisseurs. Cependant, il est important, qu’a travers vos formulaires, vous transmettiez les informations. Ainsi, elles permettrons à votre fournisseurs d’effectuer un envoi en bonne et due forme. En plus d’un emballage anonyme, certains dropshipper proposent également des emballages personnalisés.

Retours

Suite à une livraison en dropshipping, il est possible que votre clients demande à effectuer un retour. Le produit n’est peut être pas conforme a la description, pas a la bonne taille etc. Ces retours sont également géré par le dropshipper suite à l’envoi et la confirmation du vendeur pour justifier du retour du produit.

Envois égarés et incorrect

Dans le cas d’une faute de livraison en dropshipping, la gestion de celle ci est conjointement mené par le fournisseur et le vendeur. En effet, les deux parties partagent les informations. Ainsi, le vendeur devra Conserver toute les communications ainsi que les messages de tracking de colis afin de prévenir la situation et de prévenir le client.

Documentation et bons de livraison

Le fournisseur doit fournir un bon de livraison détaillant les produits contenu dans le colis. Sa présence à pour but d’aider votre clients à vérifier le contenu de ce dernier. Encore une fois, certains fournisseurs proposent de personnaliser le bon de commande avec le logo de votre entreprise ou de votre boutique.

Le fournisseur qui s’occupe également de la livraison de votre dropshipping vous fournira également une facture . Généralement, celle ci est délivré de manière automatique au moment du vente et du paiement d’un produit.

Le fait de personnalisé les bons de livraisons ainsi que les emballages sont là aussi des éléments important à prendre en compte. Bien que cela n’affecte en rien la bonne délivrabilité du produit, cela aura pour effet d’améliorer votre image de marque.

En effet, commander un produit sur une boutique et recevoir un produit estampiller par une autre n’est pas un gage de qualité. Ne négligez pas cela lors de vos livraison en dropshipping. Faites attention à tout ces détails au risques de voir vos abandons de panier augmenter.

Comment vendre sur la market place d’Amazon ?

Amazon est devenu la plateforme de commerce la plus célèbre, la connue et la plus rentable du monde. C’est pourquoi, beaucoup de e-commercant et de dropshippeur se sont demandés s’il était alors possible d’allier Amazon et Dropshipping ? Nous allons voir dans cet article, comment vendre avec Amazon. Découvrez ici, les avantages et inconvénients de le faire.

Au premier trimestre 2019, Amazon a réalisé 72 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Lorsque l’on voit ce chiffre, il est  légitime de se demander s’il n’y a pas la possibilité de tirer quelques miettes de cet immense gâteau. C’est donc également normal de se demander s’il est possible de faire du dropshipping sur Amazon et ainsi profiter de son trafic colossale.

Amazon et Dropshipping ?

Tout d’abord, lorsque l’on parle d’Amazon et de Dropshipping, il est important de mettre en valeur les 2  potentielles manières de travailler avec le géant :

  • Utiliser le programme dropshipping : vous vendez des produits sur votre site et le géant se charge de les expédier.
  • Vendre des produits sur Amazon : vous vendez vos produits sur Amazon et votre fournisseur se charge de l’expédition.

Afin de briser le suspens, vous pouvez rayer la première option. Amazon et le Dropshipping, ça ne collent pas. Il vous faudra trouver un autre fournisseur. En fait, la raison est simple. Amazon est une marketplace et tend à se positionner de plus en plus fortement sur cette image. Cela signifie qu’elle propose à la vente les produits des autres marchands et invitera donc par la suite des grands groupes à venir vendre leur produit directement sur le site.

Donc commet travailler avec Amazon ?

Bien que Amazon ne propose pas ce service de Dropshipping, elle propose un système d’affiliation. Cela peut donc être un excellent moyen de générer vos premiers revenus sur internet. Ce système est aussi très simple à mettre en place. Il suffit de vous inscrire au système de partenariat d’Amazon et de partager des liens d’affiliation. Dès qu’un internaute issu de vos liens validera ses achats, vous toucherez une commission.

Bien que ce système soit très simple à mettre en place, les commissions ne sont vraiment pas élevés. Ainsi, si vous souhaitez générer des gros revenus il faudra rediriger une grosse source de trafic. Donc même si Amazon et le Dropshipping ne collent pas, il sera surement plus rentable pour vous de créer votre propre boutique avec vos propres fournisseurs et votre propre e-réputation. Cela vous permettra en plus d’être indépendant du géant.

Avantages

L’engagement de départ

Bien que cela s’applique au dropshipping en générale, c’est aussi valable pour Amazon. Le principe du dropshipping est de ne pas sois-même acheter de produits et donc, de ne pas gérer le stockage. Par conséquent, vous pouvez vous lancer très rapidement et sans frais. 

La visibilité 

Nous en parlions précédemment, mais Amazon propose un trafic titanesque chaque jour. C’est pourquoi, il peut être interessant de se positionner sur la plateforme. Vous pouvez le faire même provisoirement afin de tester une niche ou des produits.

La simplicité

Cet avantage de taille vous permettra de proposer des produits en seulement quelques heures de travaille. Entre la création du compte, l’importation des produits et la création de leurs fiches, tout à été simplifié afin de gagner en efficacité. 

Inconvénients

La simplicité

Bien que la simplicité soit un avantage en soit, c’est à double tranchants. En effet, soyez assurés que vous réalisez des tests ou vous lancez en quelques heures, vous ne serez pas le seul. La concurrence sur la plateforme est extrêmement rude et c’est celui qui aura la “Buy Box” (bouton acheter) qui gagnera la plupart du temps.

La rentabilité

Comme dans tous les secteurs, la concurrence amène avec elle un combat incessant pour proposer les meilleurs tarifs. Ainsi, faire du dropshipping sur Amazon Prime avec des marges généralement faibles pour essayer de vendre un minimum. Comme le dit l’adage, mieux vaux 50% d’une somme que 100% de rien du tout. 

La rigidité

Amazon fait passer l’expérience utilisateur avant les vendeurs. De ce fait, proposer du Dropshipping sur Amazon, et donc, des délais de livraison plus long, pourra agacer certains clients habituer à la livraison en 24h. De plus, si votre fournisseur faute, que des colis n’arrivent pas, ou qu’ils arrivent en mauvais état, vous en serez tenue pour responsable et vous pourriez bien voir votre compte clôturé.

Sources complémentaires :

Leave a reply