Devenir Freelance en partant de rien !

0
87
devenir freelance

Le terme Freelance est de plus en plus employé. Et pour cause, la France en compte toujours plus chaque année. Toutefois, il n’est pas si simple que cela de se lancer. C’est pourquoi, dans cet article, nous allons voir comment faire pour devenir Freelance.

  1. Devenir Freelance c’est bien, mais c’est quoi au juste ?
  2. Ce qu’il faut retenir pour devenir freelance

Devenir Freelance c’est bien, mais c’est quoi au juste ?

Un freelance, c’est tout simplement un indépendant. C’est une personne qui exerce a travers une société dont il est le seul employé. Il exerce ses spécialités pour ses clients et réalise les tâches et missions qui lui sont données. Par conséquent, il doit s’assurer de la bonne gestion de son entreprise, de ses facteurs et de son portefeuille client. Comme toute entreprise, il doit démarcher et trouver en permanence de nouveaux clients. Devenir freelance, c’est tout simplement devenir un patron indépendant. 

Pourquoi devenir freelance ?

Si de plus en plus de personnes souhaitent devenir freelance, ce n’est pas sans raison. En effet, ce mode de vie offre bien des avantages. Il a cependant également son lot d’inconvénients. Faisons un petit tour d’horizon des différents avantages et inconvénients que peut offrir la vie de freelance.

  • Vous êtes libre et autonome.
  • Votre rémunération n’est (presque) pas plafonnée.
  • Aucune routine ne s’installe.
  • Vous pouvez travailler depuis n’importe où.
  • Vous gérez votre temps comme vous le souhaitez.

Bien entendu, chacun voit midi à sa porte ainsi que des avantages différents des autres. Pour autant, l’argument qui revient la plus couramment, c’est cette notion de liberté et d’indépendance. Devenir freelance, c’est également, accepter son lot de contrainte. Jetons un œil du côté des inconvénients.

  • Vous pouvez vous sentir isolé (sans espace de co-working).
  • Vous devez gérer des aspects parfois ennuyeux (démarchage, factures…).
  • Les creux d’activité lorsque vous ne trouvez pas de client.
  • Les aspects ennuyeux de l’entreprise (charge, RSI …).
  • Devoir vendre, ce n’est pas simple pour la plupart des gens. 

Une fois n’est pas de mise, les inconvénients des uns ne seront pas nécessairement ceux des autres. Il faut être bien conscient que devenir freelance, c’est devenir le patron d’une entreprise. Par conséquent, il faudra gérer la relation client, la facturation, la comptabilité, les impôts, etc. 

Ce n’est pas des compétences à la portée de tous, mais bien souvent, apprises sur le tas. En contre partie, il est important de noter que devenir freelance, c’est être payé 2 à 4 fois plus cher qu’un salarié pour la même tâche. C’est un mode de vie différent qui permet à certain de trouver un équilibre de vie plus sain. 

En savoir plus sur Stan Leloup

Définissez une stratégie

Afin de vous lancer le plus efficacement possible, il est primordial de vous poser les bonnes questions. Ceci vous permettra d’être efficace, sans perdre de vue votre objectif. C’est sur cette stratégie que va reposer votre activité. Ainsi, pour faire cela efficacement posez vous ces quelques questions : 

  • Qui est votre client cible?
  • Pourquoi fera-t-il appel à vous?
  • Comment allez-vous vous différencier?
  • Comment comptez-vous le démarcher?

L’ensemble de ces réponses vous permettra de mettre en place une stratégie et surtout des actions qui vous assurerons du travail de manière régulière. Cependant, il est important de noter (et vous vous en doutez sûrement) que vous n’allez peut-être pas mettre sur pied un système ultra fiable et efficace du premier coup. Ainsi, avec du temps et de l’expérience, vous pourrez affiner et développer votre stratégie ainsi que vos méthodes de démarchages. 

L’entreprise

Pour devenir freelance, vous l’aurez compris, vous aurez besoin d’une entreprise. Pour commencer sans trop vous embarrasser de paperasse et de démarche, nous vous conseillons de vous lancer soit en micro-entreprise soit en portage salarial. Ces deux statuts vous permettront de vous lancer efficacement sans perdre de temps et sans vous demander d’investissement financier.

Lorsque votre activité se sera bien développée, vous pourrez faire évoluer si nécessaire votre statut en optant pour une SASU ou une EURL par exemple. Cela dépend de la situation de chacun et la consultation d’un expert est vivement recommandée. Un mauvais montage peut vous faire perdre de l’argent et du temps. 

Trouver des clients

Il s’agit sans doute là de la plus grande inquiétude de ceux qui souhaitent devenir freelance. Trouver des clients, c’est s’assurer des contrats réguliers pour générer du chiffre et vivre sereinement de votre activité. Bien que cela puisse faire peur, il y a quand même des solutions efficaces pour réussir.

  • Démarcher des agences : Les agences ont souvent besoin de main d’œuvre et travaillent régulièrement avec des freelances. De plus, si le partenariat se passe bien, ils font appel à vous régulièrement. 
  • Démarcher les clients directement : C’est le plus compliqué à mettre en place et la démarche qui affiche le plus de refus. Toutefois, cela peut déboucher sur de jolis contrats.
  • Les plateformes de freelancing : Pour démarrer, il peut être intéressant de vous inscrire sur des plateformes de freelancing. L’avantage est que les clients potentiels se rendent régulièrement dessus. En contre partie, la concurrence sera présente en masse. 

Ce qu’il faut retenir pour devenir freelance

Vous l’aurez compris, devenir freelance ce n’est pas simplement devenir prestataire de service. Vous devrez assurer le bon fonctionnement ainsi que la pérennité de votre entreprise en démarchant régulièrement des clients et en délivrant des prestations de qualité. En retour, vous pourrez toutefois vous offrir un mode de vie sur-mesure et une rémunération bien supérieur à celle que pourrait vous offrir le salariat. 

En savoir plus sur Stan Leloup

Sources complémentaire

Avatar

Leave a reply