Comment améliorer son taux de clic sur Google ?

0
297
comment améliorer son taux de clic sur google

Lorsque vous avez un business en ligne, qu’il s’agisse d’un blog, d’un site vitrine ou d’une boutique e-commerce, le taux de clic, plus communément appelé CTR (Click Through Rate), est une notion que vous devez connaitre. Vous vous devez de l’analyser et devez savoir l’améliorer. Toutefois, améliorer son taux de clic sur Google, c’est loin d’être simple. Dans cet article, nous allons passer en revue les différents procédés vous permettants de le travailler efficacement.

Le taux de clic c’est quoi ?

Le taux de clic, c’est simplement le rapport entre le nombre de fois où votre page est apparue dans les résultats de recherche et le nombre de fois où un internaute à cliqué dessus. Avoir un bon CTR est important puisque cela augmente de directement votre trafic. En effet, avoir une personne sur 100 qui visite le site ou en avoir dix n’implique pas les mêmes résultats. Toutefois, vous verrez que vous êtes malgré tout limité par votre positionnement, ainsi que par votre niche.

Comment le calculer ?

Avant d’aller plus loin, pour mieux comprendre ce qu’est le taux de clic, il peut être intéressant de savoir le calculer. Rassurez-vous, nous verrons par la suite un moyen de l’observer sans le calculer. Toutefois, bien le comprendre peut vous permettre de mieux l’appréhender. 

Comme nous vous le disons, le CTR, c’est le rapport entre le nombre de fois où votre page est apparue dans les résultats de recherche et le nombre de fois où un internaute ayant vu votre annonce clic dessus. Autrement dit, c’est un pourcentage qui exprime le nombre de clics enregistrés par votre annonce divisé par le nombre de fois ou elle à été affichée (les impressions). 

1 500 impressions ÷ 380 clics = 3,9 % CTR

Le taux de clic moyen

Ce qu’il faut savoir, c’est que vos ambitions en matière de taux de clic ne dépendent pas de vous. En effet, si chaque secteur a défini de par lui-même ses propres critères et performances, il en va de même pour son CTR. Par conséquent, en étant niché sur une thématique, vous ne pourrez pas espérer obtenir mieux que le taux moyen de cette thématique. 

Imaginons que vous soyez positionné sur la niche de l’automobile. Cette dernière affiche un taux de clic moyen de 4 %. Par conséquent, votre site, qu’il s’agisse d’un blog ou d’une boutique en ligne, ne pourra pas espérer un taux de clic supérieur à 4 %. Ci-dessous, vous pouvez observer un graphique réalisé par Wordstream qui vous indique le taux moyen par industrie. Cela vous donnera une idée de votre positionnement.

CTR moyen par industrie
CTR moyen par industrie

Comment l’analyser ?

Maintenant que vous savez comment le taux de clic se calcule et comment potentiellement vous positionner par rapport à votre secteur, voyons comment vous pouvez l’analyser en toute simplicité. Aujourd’hui, grâce aux outils que propose Google il est possible de réaliser une multitude d’opérations et d’analyses vous permettants de mieux cerner votre business.

En connectant votre site à la Google Search Consol, vous allez justement pouvoir analyser bon nombre de paramètres dont, vous l’aurez deviné, votre taux de clic. Voici ci-dessous à quoi ressemble cet affichage sur la console. 

Comme vous pouvez le voir, le taux de ce site web se situe à 1,7 % de moyenne. Ce site web étant niché dans la thématique de la finance, il a donc le potentiel d’atteindre environ 3 % de CTR. D’ailleurs, si vous regardez les pics haut de son graphique, vous remarquerez que la plupart d’entre eux s’arrêtent à cette « limite » des 3 %.

L’autre point intéressant sur cette console, c’est que vous pouvez également observer le nombre d’impressions, le nombre de clics, ainsi que le positionnement moyen de votre site dans les résultats de recherche. Nous vous invitons fortement à utiliser cet outil gratuit qui vous permettra de surveiller et d’améliorer les performances de votre site ou boutique e-commerce.

Optimiser son taux de clic sur Google

Maintenant que vous savez à quoi correspond ce taux, que vous savez le calculez et que vous savez comment l’analyser et suivre sa progression, il est temps de passé à la suite. La seconde partie de cet article est dédiée aux différents moyens d’améliorer son taux de clic. Voici donc différents éléments sur lesquels vous pouvez intervenir afin de l’améliorer.

Conseil malin : ne modifiez qu’un paramètre à la fois, sur plusieurs articles afin d’en mesurer facilement son impact.

Le titre

Le titre ou plutôt, méta-tire, est ce que vous allez voir apparaître en premier dans les résultats de recherche. C’est pourquoi, il doit rassembler les meilleurs éléments de votre contenu tout en intriguant votre cible. Pour répondre au mieux à tous les critères, voici quelques petites règles à respecter pour vous donner un maximum de chance de performer.

  • Identifiez le problème à résoudre.
  • Utilisez des chiffres.
  • Mettre des verbes d’action.
  • Poser des questions.
  • Utilisez des adjectifs positifs.

La méta description

La méta-description est le second élément important sur lequel il faut porter une attention toute particulière. En effet, si le méta-titre que vous avez affiché à séduit l’internaute, alors il va naturellement se diriger vers la méta-description de votre annonce.

L’objectif est donc de l’inciter à cliquer en utilisant des termes d’impaction et en piquant sa curiosité. De plus, cette brève description doit contenir votre mot-clé et décrire le contenu de votre article. Les objectifs d’une bonne description peuvent se résumer ainsi :

  • Utilisez votre mot-clé.
  • Décrivez un bénéfice à tirer de la visite.
  • Employez des verbes d’action.

L’url

Aussi futile que cela puisse paraître, l’url d’un site affiche généralement un paramètre important, le sérieux du site en question. Aussi, favorisez une url simple et explicite. Par exemple, www.votresite.fr/votre-article/. Ainsi, vous évitez les url à rallonge comprenant de longues suites de caractères aussi inutiles que disgracieuses et qui dégage une image peu qualitative.

La date de publication

Si la fraîcheur d’une page joue directement sur son référencement, une date récente motive les internautes à cliquer sur votre annonce et améliore donc votre taux de clic. En effet, si la plupart du temps les résultats proposés par Google sont assez récents, il arrive parfois de tomber sur des pages ou des articles datant de près de 10 ans. 

Il est évident qu’entre une page datant de 10 ans et une page datant de quelques mois ou quelques semaines, vous choisirez probablement la plus récente. Pour les internautes, c’est pareil. Pensez donc à mettre une date de publication et n’hésitez pas à faire quelques mises à jour de temps à autres.

Les données structurées ou Rich Snippet

Lorsque l’on parle d’améliorer son taux de clic, les données structurées prennent une place de choix. En effet, elles permettent de très largement embellir votre annonce, la faisant sauter aux yeux des internautes. Ces données structurées, ou rich snippet sont plus difficilement manipulable que par le passé. Les abus liés à leurs utilisations ont poussé Google à sévir. Toutefois, elles sont toujours en vigueur. Profitez-en, mais ne tombez pas dans l’excès. 

A lire aussi : Marketing de Contenu : 5 clés pour réussirhttps://www.businessitineraire.com/marketing-de-contenu-5-cles-pour-reussir/

Ce qu’il faut retenir sur le taux de clic

De l’amélioration de votre taux de clic dépend une partie de votre trafic. Un bon positionnement pourrait être pénalisé si les paramètres que nous avons vue avant ne sont pas optimisés pour inciter les internautes à cliquer sur vos liens. Travaillez donc activement sur ces derniers afin d’améliorer votre taux de clic et donc, votre trafic organique.

Si vous avez des questions ou avis à nous partager sur le sujet, nous vous invitons à laisser un commentaire. Nous y répondrons avec plaisir.

Avatar

Leave a reply