Investir dans les Chevaux de course !

0
2096
investir cheval de course

Mis à jour le 27/07/2020

Investir dans un cheval de course est aujourd’hui bien plus accessible. Vous êtes passionné et souhaitez en tirer profit ? Il y a plusieurs solutions pour cela. Avec quelques milliers d’euros, vous pouvez vous aussi obtenir votre place dans la tribune des propriétaires. Voyons comment vous pouvez acheter un cheval de course.

Table Of Contents

Introduction

Investir dans un cheval de course n’est plus le privilège des grandes fortunes. Vous pouvez en effet acheter un cheval pour quelques milliers d’euros. Ce n’est cependant pas pour autant un investissement à la portée de toutes les bourses.

Louer ou acheter un cheval de course ?

Pour obtenir votre propre cheval de course, deux options s’offre à vous :

  • L’achat ;
  • la location.

Il vous faut cependant montre pate blanche. Les dossiers sont inspectés. Tout le monde ne peut pas investir dans un cheval de course.

De plus, si vous souhaitez franchir le pas vous devrez afficher des revenus minimum. Si vous vivez en Ile-de-France, vous devrez justifier d’au minimum 75 000 euros de revenus par ans. 30 000 si vous êtes en province.

chevaux de course

En effet, certains chevaux pures races peuvent se vendre jusqu’à 300 000 €. D’autres peuvent toutefois être acquis à partir de 15 000€. De plus, les coûts d’entretiens sont également assez onéreux.

Deux solutions s’offrent à vous :

  • la location du cheval de course : Généralement, à partir de 750 €. Vous pouvez prendre des parts dans une écurie. Certaines d’entres elles possèdent plus de 3000 chevaux de course.
  • louer vos chevaux sur une durée déterminée ou indéterminée.

Réduisez vos frais avec la copropriété

Comme vous le voyez, si vous avez une bourse peu fournit il est difficile de vous positionner pour acheter un cheval. C’est pourquoi, il peut être intéressant de passer par une copropriété. Cela vous permettra de limiter drastiquement le montant d’achat et d’entretien.

La très grandes majorités des propriétaires possèdent également des chevaux en copropriétés. Ainsi, plusieurs solutions ont été développées pour dynamiser et protéger les races françaises.

écurie

Vous pouvez par exemple, devenir membre d’une écurie. Cette manière de procéder est très en vogue. C’est l’une des moins coûteuses. En devenant membre, vous devenez également copropriétaire d’un ou de plusieurs chevaux.

Vous n’avez cependant à vous occupez de rien. En effet, votre participation financière couvre :

  • l’achat ;
  • La pension ;
  • les frais liés aux engagements en course ;
  • les entrainements.

C’est en quelque sorte, un cheval de course clef en main.

Choisissez une monture

Si vous décidez d’investir dans un cheval de course, il faudra probablement vous faire aider. Un entraineur par exemple sera le plus a même de vous donner les meilleurs conseils. De plus, il pourra jouer le rôle d’intermédiaire.

Vous pouvez vous orienter vers un cheval de course ayant déjà de l’expérience. Ces derniers sont d’ailleurs appelé les chevaux “à réclamer”. Leurs prix de vente figure sur les programmes de courses.

Comment choisir

Ainsi, il faudra déposer une offre écrite si un de ces chevaux vous attire. C’est toutefois le plus offrant qui l’emportera. Il vous faudra certainement ne pas être trop frileux. Les prix varient généralement entre 9 et 50 000 euros. Cependant, le prix de certains chevaux peut littéralement s’envoler.

Les parts d’écuries quant à elles sont bien plus abordables. En effet, certaines démarrent à 40 euros. D’autre en revanche sont plus proche des 1 000 euros. Il vous faudra donc analyser le marché.

portefeuille anti crise

(Recevez 2 dossiers stratégiques sur l’Or & Argent EN CADEAU)

Parlons chiffre

Vous savez maintenant comment investir dans un cheval. Il est temps de voir combien est-ce qu’il vous coûterai et combien est-ce qu’il pourrait vous rapporter. Voyons tout cela en détail.

Les coûts

Vous vous en doutez, entretenir un cheval de course est loin d’être gratuit. En effet, ces derniers exigent beaucoup d’entretien.

  • les entraînements ;
  • les soins vétérinaires ;
  • les ferrures ;
  • la pension ;
  • les frais liés aux courses ;
  • la nourriture.

Ce ne sont pas les points de dépense qui manquent.

coûts

Ainsi, si vous décidez d’investir dans un cheval de course, il faudra compter en moyenne 20 000 euros d’entretien chaque année. Ceci, en admettant que tout se passe bien. Si le cheval se blesse, cela va engendrer des frais vétérinaire élevé.

Bien entendu, si vous optez pour une stratégie de copropriété, ces frais seront divisés entre les différents propriétaires. Par contre, si vous devenez membre d’écurie, tous les frais seront à la charge de cette dernière. Il seront en partie comblé par votre participation financière.

Les profits

Maintenant que nous connaissons les coûts, voyons combien est-ce qu’un cheval de course peut vous rapporter. En toute logique, les plus gros gains se font lorsque le cheval passe la ligne d’arrivée en premier. S’il n’est pas premier, rassurez-vous. Vous pourrez quand même gagner quelque chose.

money gif

En effet, une allocation est versée pour les cinq premiers. Le montant de cette allocation évolue mais est toujours répartie dans les mêmes proportions :

  • le premier gagne 50 % de l’allocation ;
  • le second gagne 20 % ;
  • le troisième gagne 15 % ;
  • les deux derniers gagnent 10 %.

Pour vous donner un exemple, la course la plus prestigieuse du monde alias, le “Qatar Prix de l’Arc de Triomphe”, offre 2,2 millions de dollars de récompense au vainqueur. La plupart des courses offrent au vainqueur un prix de 10 000€. Sur cette somme, vous devrez toutefois reverser 14 % à l’entraineur et 8,5 % à l’écurie.

La fiscalité

La fiscalité est plutôt avantageuse. En effet, si vous êtes amateur de chevaux de course, c’est très simple. Il n’y a aucune fiscalité.

fiscalité

En revanche, si vous êtes professionnel, vous serez imposé. Les plus-values réalisées seront imposée à hauteur de 28 %. Cette fiscalité s’adoucie de 15 % par année de possession du cheval. Plus vous gardez votre cheval longtemps, moins vous payerez.

portefeuille anti crise

(Recevez 2 dossiers stratégiques sur l’Or & Argent EN CADEAU)

Ce qu’il faut retenir pour investir dans un cheval

Comme vous le voyez, il existe plusieurs solutions pour acheter un cheval de course. Si la rentabilité peut varier, cet investissement doit principalement être réalisé par passion.

Acheter un cheval de course ou en acheter des parts demande cependant un minimum de connaissance et d’implication. Seule la passion vous permettra de vraiment réussir dans ce domaine.

Vous aimez les investissements insolites ? Consultez les autres sujets :

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
  • le Guide des 26 meilleurs Investissements
  • la Liste des 27 Thématiques les plus rentables
  • un Business Plan pré-rempli (modèle d’exemple)
Avatar

Leave a reply