Comprendre les CFD

0
139
comprendre les CFD

Les marchés financiers proposent un certains nombres de produits financiers. Certains comme les actions ou les obligations sont bien connu des investisseurs. Pour d’autres comme les CFD c’est moins souvent le cas. Levons le voile ensemble sur une partie des produits dérivés. Nous vous expliquons aujourd’hui tout sur les CFD.

Que sont les CFD ?

Les CFD sont devenus avec le temps des “outils” de trading très populaire. Leur accessibilité et leur liberté ont en effet séduit un grand nombre de traders particuliers. Cependant, que sont-ils réellement ?

CFD définition

CFD signifie Contract For Difference en anglais (contrat de différence). C’est un produit dérivé qui va reproduire avec précision le cours de l’actif auquel il est indexé. Un CFD CAC 40 par exemple reproduira le cours de l’indice du CAC 40. Ainsi, il existe des CFD pour énormément d’actifs.

Les types d’actifs représentés :

  • les indices boursiers (CAC 40, Dax, Dow Jones, etc.) ;
  • les actions (Renault, Hermes, Total, etc.) ;
  • les matières premières (or, argent, pétrole, etc.) ;
  • les devises (EUR, USD, JOY, etc.).

Par conséquent, vous allez pouvoir trader le CAC 40 par l’intermédiaire de son CFD. Mais alors quel intérêt ?

Pourquoi trader les CFD ?

Le principal intérêt de ce produit est son accessibilité. En effet, trader sur une action par exemple, peut exiger un capital important. Certaines d’entre elles peuvent en effet coûter plusieurs centaines d’euros. Il vous faudra donc un capital conséquent pour pouvoir en acquérir plusieurs et spéculer dessus.

Investir sur cette même action par le biais de son CFD est bien plus abordable. Une hausse d’un point de l’indice sera équivalent à 1 euro. Ainsi, vous pouvez commencer à trader les CFD avec un capital bien plus restreint.

Avantages et inconvénients

Ces produits dérivés ne sont toutefois pas parfait. Généralement, un accès simplifié implique différentes contraintes. Il est important de les comprendre avant de se lancer. Passons donc en revues les avantages et inconvénients.

avantages CFD

Avantages :

  • financièrement accessible ;
  • large gamme d’actif ;
  • pas d’échéance ;
  • vente à découvert possible ;
  • effet de levier important (gains potentiels).
inconvénients CFD

Inconvénients :

  • pas règlementé par l’AMF ;
  • effet de levier important (pertes potentielles) ;
  • spread (frais) parfois élevés ;
  • risque élevé ;
  • courtier pas toujours “réglo”.

En savoir plus sur Alexandre Leclair d’Alti Trading

Comment trader les CFD ?

Maintenant que vous savez précisément ce qu’ils sont, il est temps de se pencher sur l’aspect technique. Comment trader les CFD ? Quel courtier utiliser ? Nous y répondons dans cette seconde partie de l’article.

Les courtiers CFD trading

Pour vous positionner sur un CFD, il va falloir ouvrir un compte chez un intermédiaire financier. Autrement dit, un courtier. Cependant, les CFD sont des produits dérivés qui ne sont pas régulés par une autorité financière comme l’AMF.

Le problème majeur qui en découle est que cela donne à certaines entreprises de dangereuses libertés. En effet, certains courtiers ne sont pas digne de confiance. Ils ont pour seul objectif de vous arnaquer.

amf logo

C’est pourquoi, avant de vous positionner sur un courtier il est vital de bien le sélectionner. Le premier critère à prendre en compte habituellement, c’est l’agrément de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers). L’AMF, c’est un peu la police des marchés financiers.

Si vous repérez un courtier intéressant mais qu’il est sur la liste noire de l’AMF, nous vous conseillons vivement de le laisser de côté. Dans le cas des CFD, faites vos recherches afin de trouver des courtiers digne de confiance.

Conseil : IG est l’un des courtiers les plus sûres et les plus fiables en matière de trading de CFD.

L’effet de levier

Nous évoquions l’effet de levier dans les avantages et inconvénients. S’il est présent des 2 cotés, c’est pour une bonne raison. S’il n’est pas pleinement maitrisé, il peut littéralement anéantir votre capital. Mais c’est quoi l’effet de levier ?

Imaginons que vous souhaitiez vous positionner sur un CDF représentant l’action X. Vous avez un capital de 100 euros et la position coûte 1 euro. Un effet de levier de 5 vous permettra d’acheter 500 positions. De plus, vous spéculez sur la hausse de l’action.

effet de levier CFD

L’action monte de 10 %, félicitations. Vous gagnez donc 50 euros, soit 50 % de votre capital. Dans le cas ou l’action perd 10 % de valeur, vous allez perdre 50 % de votre capital sur un seul trade.

Pour utiliser l’effet de levier, il faut donc accepter de tout perdre d’un coup. C’est pourquoi, avant de l’utiliser il est important d’être déjà performant et rentable sans effet de levier.

Si vous l’utilisez, faites-le avec parcimonie. Restez prudent. Notre calcul est simplifié pour faciliter la compréhension. Il ne faut cependant pas oublier le spread (les frais) sur chaque transaction. Il est primordial d’inclure le spread dans vos calculs.

Conseil : pour survivre en trading, limitez-vous à une perte maximale de 2 % de votre capital par jour.

Qu’elle est la différence entre un ETF et un CFD ?

Vous connaissez les ETF ? Vous pouvez vous demander quelle est la différence entre ce dernier et le CFD. Comme les CFD, les trackers reproduisent le cours d’un actif. Ils sont également plus abordable que les actifs eux-mêmes.

ETF vs CFD

La différence réside dans leur indexation. Un ETF peut très bien regrouper une multitude d’actifs financiers. Son cours représentera donc la tendance générale des actifs qu’il représente. Un CFD quant à lui ne représente qu’un seul et unique actif.

En d’autre terme, si vous souhaitez trader un seul actif comme une action ou un indice, le CFD est la solution. Si en revanche, vous souhaitez vous positionner sur un secteur qui regroupe différentes actions voir différents indices, il faudra vous orienter vers un ETF.

En savoir plus sur Alexandre Leclair d’Alti Trading

Ce qu’il faut retenir

Les ETF peuvent être un bon moyen de vous lancer dans le trading si vous avez un petit capital. Cependant, ce n’est pas parce que ce produit dérivé est financièrement accessible qu’il est plus facilement “tradable”.

Pour réussir dans le trading, il est important de se former et de parfaitement comprendre les marchés financiers.

En savoir plus sur Alexandre Leclair d’Alti Trading

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
  • le Guide des 26 meilleurs Investissements
  • la Liste des 27 Thématiques les plus rentables
  • un Business Plan pré-rempli (modèle d’exemple)
Avatar

Leave a reply