Immobilier

L’investissement Immobilier et ses variantes


L’investissement immobilier peut se présenter sous de nombreuses formes. Quand il est locatif, comme ont le voit plus souvent, il permet alors au propriétaire de jouïr d’un loyer qui, dans l’idéal, couvre le crédit de son bien et lui génère des revenus (cashflow).

Dans cette catégorie on retrouve également la location en courte durée. Cette dernière permet d’héberger temporairement des voyageurs et donc de grandement démultiplier ses revenus. En effet, plutôt que de recevoir un seul et unique loyer, vous en percevez un pour chaque nuis passé dans votre appartement. C’est comme acheter au détail plutôt qu’acheter en gros mais appliqué à l’immobilier. Cela devient toute de suite beaucoup plus onéreux.

La location de courte durée est une des exploitations les plus répandu aujourd’hui dans le monde de l’investissement immobilier. Cela dit, elle implique malgré tout des inconvénients non négligeable comme l’entretien quasi quotidien de l’appartement. En effet, à chaque visiteur, il faudra nettoyer l’appartement, le linge, les draps et le remettre en bon état pour les prochains voyageur.

Cela dit, ces taches peuvent être  déléguée. Si vous ne voulez pas y passez plusieurs heures par semaine. Cela aura bien sur un impact sur le rendement de votre investissement immobilier.

On retrouve également la colocation, la location de moyenne durée ou encore depuis peu, la colocation de courte durée. Cette dernière permet de faire littéralement exploser vos résultats.

Mais l’immobilier peut également se présenter sous des formes bien moins connues. Telles que les SCPI, qui permettent de toucher un loyer, sans même avoir de locataire. Ou encore, le crowdfunding qui, quand à lui, vous permettra de toucher des intérêts à hauteur de votre participation financière. Dans tous les cas il est impératifs de se former et de bien se renseigner au risque de perdre plusieurs dizaine de millier d’euros.