Comment réussir à bien parler ?

0
447
bien parler

Mis à jour le 03/07/2020

Apprendre à parler se fait lors de nos premières années de vie. Bien parler, c’est une autre histoire. Pour autant, l’art de bien s’exprimer est bien quelque chose qui s’apprend. Dans cet article, nous vous donnons tout ce dont vous avez besoin pour apprendre a parler efficacement !

Comment bien parler

Bien parler, c’est la rencontre entre un point de vue claire et une bonne élocution. En d’autre termes, pour bien s’exprimer il faut savoir exprimer ses idées aussi clairement et efficacement que possible. Voyons cela en détail.

Avoir une bonne élocution

En fonction des situations, nous pouvons être amenés à connaitre des difficultés d’expression. Ainsi, lors d’une situation un peu stressante par exemple, vous pouvez vous retrouver:

  • à bafouiller ;
  • à bégayer ;
  • à mâcher ses mots.

Inutile de préciser que ces fautes de langage ne renvoient pas une très bonne image de vous-même. Si vous savez souffrir d’un lourd problème d’expression, entretenez-vous avec un professionnel.

bien parler

Rassurez-vous cependant. Si vous rencontrez de temps à autre des tics de langage, il existe quelques exercices qui vous permettront d’améliorer votre élocution. Bien parler, ça se travaille.

Vous souhaitiez améliorer vos prises de parole ou éradiquer un accent qui vous ennuie ? Voici quelques exercices intéressant à réaliser au quotidien.

Quelques exercices pour apprendre à parler efficacement :

  • enregistrez-vous. Nous avons généralement du mal à entendre notre propre voie. C’est pourtant un bon moyen de repérer les fautes d’élocution afin de les travailler ;
  • reproduisez des passages radio ou podcast. Les animateurs sont des orateurs professionnels. Vous pouvez en tirer un bon nombre d’enseignements ;
  • utilisez les mêmes exercices de prononciation que les comédiens. Une bonne élocution est primordial pour les comédiens. Aussi, faire les mêmes exercices vous sera bénéfique.

Exprimer clairement ses idées

Le deuxième ingrédient pour bien parler, est la clarté des idées que vous développez. Ce point-ci repose également sur plusieurs critères. Afin que vos idées sortent clairement de votre bouche et quelles soient comprises par tous, il est important de maitriser ces aspects.

Les critères pour bien exprimer ses idées :

  • savoir écouter pour donner une réponse pertinente ;
  • faire le trie dans vos idées pour gagner en logique ;
  • présenter vos idées simplement pour que tout le monde les comprennent ;
  • utilisez le plus efficacement possible la langue française.

La plupart d’entre nous pensent que bien parler c’est simplement bien articuler. Le fond est cependant aussi important que la forme. C’est pourquoi il est essentiel de savoir à qui vous parlez pour adapter le discours de la meilleure manière qui soit.

l'art de bien parler

De plus, la langue française est l’une des langues les plus difficiles. Elle regorge d’exceptions et de tournures originales. Une bonne connaissance de la langue vous permettra de la manipuler plus facilement. Cela offrira à vos idées une meilleure clarté.

Proposé par David Laroche

L’art de bien parler

Bien parler, c’est captiver, c’est inspirer confiance, c’est dégager de l’assurance, c’est séduire et c’est faire valoir vos idées. C’est pour toutes ses raisons que bien parler est quelque chose de difficile. Apprendre à parler peut réellement vous changer la vie. Pour cela, vous devez être pertinent et intéressant.

Comment être pertinent ?

Être pertinent signifie être logique et parfaitement adapté. Pour être pertinent, il faut savoir écouter. Écouter est le meilleur moyen de connaitre et de comprendre votre interlocuteur.

Cela se ressentira non seulement dans votre manière de vous exprimer, mais également dans les arguments que vous allez mettre sur la table. De plus, tous ces arguments doivent parfaitement s’insérer dans la discussion. ils doivent construire le dialogue.

bien parler et être pertinent

Vous l’aurez compris, être pertinent, ce n’est pas toujours évident. Cela vous demandera:

  • de l’intelligence sociale pour la capacité d’adaptation ;
  • de la culture générale pour avoir de la matière.

Cultivez-vous :

  • en regardant des documentaires ;
  • en lisant des livres ;
  • en allant dans des musées ;
  • en participant à des évènement culturels;
  • etc …

“C’est votre faculté à parler au bon moment, avec les bons mots et les bons arguments, qui feront que vous serez ou non pertinent.”

Les présentateurs s’expriment parfaitement. Ils sont donc une bonne source d’enseignement. Vous ferez d’une pierre deux coups en sommes. Vous ne pouvez pas exceller dans toutes les thématiques, une bonne culture générale vous permettra par contre de vous en sortir facilement.

Comment être intéressant ?

Il est complexe de répondre à cette question. En effet, ce point vu est très subjectif. Pour autant, être intéressant pourrait se traduire par le fait de dire des choses qui intéressent votre interlocuteur.

Cela fait évoluer la conversion et à tendance à ouvrir le débat vers d’autres horizons. Rappelez-vous que la manière dont vous lui adressez vos mots aura également son importance.

bien s'exprimer

Ce que vous dites sera d’autant plus intéressant si cela améliore la conversions, si vous apprenez quelques choses à vos interlocuteurs. Attention toutefois à ne pas trop vous étendre si vous ne maitrisez pas votre sujet.

Imager vos propos vous permet un autre niveau d’expression. Certaines personnes ont une intelligence visuelle plus qu’auditive. Une bonne métaphore fera office d’une véritable case de bande dessiné à ces dernières.

Note : être intéressant c’est également savoir rebondir sur des propos de manière inattendu, surprendre ou encore faire preuve de répartie et d’humour. Usez de tout mais n’abusez de rien.

Proposé par David Laroche

Les conseils pour savoir comment parler

Maintenant que vous en savez plus sur le sujet, il est temps de passer à une phase plus concrète. Nous allons vous donner 5 conseils afin de vous améliorer d’avantage. Travailler tous ces points individuellement vous permettra d’améliorer vos prises de paroles. Entrainez-vous et persévérez !

Osez parler !

Lorsqu’on ne sait pas très bien communiquer ou qu’on est de nature timide, il est parfois difficile de prendre la parole. Vous faire violence et sortir de votre zone de confort en prenant la parole est la première des choses à faire.

Comment imaginez-vous progresser dans la prise de parole, sans parler ? Naturellement, vous allez vous poser beaucoup de questions.

  • vont-ils m’écouter ?
  • vais-je être crédible ?
  • vont-ils continuer comme si je n’avais pas ouvert la bouche ?
oser parler

Le seul moyen de le savoir, c’est de prendre la parole. Une fois fait, vous aurez de quoi réfléchir. S’ils vous ont écouté, demandez-vous pourquoi. Si ce n’est pas le cas, demandez-vous pourquoi également.

En analysant ces raisons, vous allez pouvoir les travailler.

  • Je ne me suis pas assez imposé dès le début ;
  • je n’ai pas parlé assez fort ;
  • je n’ai pas été pertinent ;
  • etc.

Vous ferez mieux la prochaine fois !

Note : prenez soin de bien analyser vos interactions. Vos critères d’amélioration y seront présents. N’hésitez pas à tenir un cahier pour vous aider.

Réfléchissez, synthétisez, puis parlez

Comme nous le disions, pour être intéressant il faut élever le débat ou apprendre des choses à vos interlocuteurs. Or, parler pour ne rien dire ne correspond pas vraiment à ce concept.

réfléchir pour bien parler

C’est pourquoi, si vous n’avez rien de pertinent a dire, il vaut mieux se taire. Bien parler, c’est aussi savoir ne pas dire des choses inutiles. Ne vous catégorisez pas comme une personne qui parle pour rien dire.

Autrement dit, adieu la prise de parole intrusive. Il est important de bien réfléchir et de bien formuler vos pensés. Cela vous permettra de donner un ordre logique et claire à vos idées. Elles seront alors comprises par tous.

Tournez votre langue 7 fois dans votre bouche avant de parler

Faites preuve d’assurance

L’une des meilleures manière de capter l’attention de vos interlocuteurs, c’est votre assurance. Quoi de plus ennuyeux qu’un personne qui hésite et n’a pas confiance ? Le simple fait de montrer de l’assurance vous permettra de capter une part bien plus grande de leur attention.

l'art de bien parler

C’est d’ailleurs l’un des piliers de l’art de bien s’exprimer. L’assurance ne se traduit cependant pas uniquement par les paroles. Les gestes aussi ont leur importance. Ainsi, portez attention à votre gestuel.

Globalement, évitez d’avoir l’air de demander l’approbation de vos interlocuteurs pour parler. Evitez tous les sons trahissant votre assurance comme les “euh”, “mh”, etc. Mieux vaut réfléchir le discours afin que celui-ci soit aussi précis que concis.

Note : les onomatopées (euh, mh, etc.), traduisent une profonde hésitation et un profond manque de confiance en soit. Travaillez activement à les éradiquer afin de gagner en efficacité.

Lentement mais surement

Si vous regardez des interventions d’orateurs dans des séminaires, vous vous apercevrez d’un chose. Les intervenants parlent calmement, lentement et laissent un certains temps de vide entre chaque phrase. Prenez vous aussi, le temps de bien parler.

le temps de bien parler

Le fait d’avoir un discours ralenti permet :

  • de mieux articuler afin de parler de façon intelligible
  • d’augmenter l’attention de votre interlocuteur.

Bien sûr, ne poussez pas le concept trop loin. Cela risque de générer de l’ennui et du désintéressement. Trouvez donc le bon rythme.

La puissance de la voie

La puissance de la voie est l’un des derniers petits réglages à affiner. Parlez doucement et personne ne vous entendra. Parlez trop fort et vous dérangerez. La vérité se situe donc entre les deux. C’est cependant un point assez subjectif.

parler trop fort

Les personnes à petite voie devront forcer le volume pour être bien compris. D’autre quant à eux, ont la voie qui porte naturellement. Celles-ci devront donc maitriser la puissance de leur voie afin de ne pas rendre la conversation désagréable.

Prenez le temps de vous entrainer afin de trouver le volume qui convient. Vous pouvez également vous enregistrer. Si vous devez mettre le volume à fond pour vous entendre, c’est qu’il faut parler plus fort et inversement. Entrainez-vous régulièrement afin de vous habituer à ce volume. Avec le temps, vous n’y prêterez même plus attention.

Proposé par David Laroche

Ce qu’il faut retenir

Contrairement à ce que l’on peut penser, être un bon orateur n’est pas quelque chose d’inné. Beaucoup de ceux qui excellent dans ce domaine ont réussi à force de travail. Quelque soit votre niveau actuel, entrainez-vous, persévérez et vous y arriverez !

Proposé par David Laroche

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
  • le Guide des 26 meilleurs Investissements
  • la Liste des 27 Thématiques les plus rentables
  • un Business Plan pré-rempli (modèle d’exemple)
Avatar

Leave a reply