Baisse du Livret A, quel impact sur l’épargne ?

0
586
baisse du livret A

Hier vous parlions d’un sujet assez similaire puisque nous évoquions le fait de bien placer son argent. Le jour même, le gouvernement annonce la baisse du livret A. En effet, dès le 1er février 2020, le taux d’intérêt de ce dernier passera de 0,75 % à 0,50 %. Peut-on encore parler de taux d’intérêt ? Voyons cela en détails.

Encore une baisse du Livret A !

Aujourd’hui, le Livret A, c’est le « placement » préféré des français. Et c’est peu dire puisqu’il représente plus de 55 millions de livrets ouvert dans l’hexagone pour un montant total de plus de 300 milliards d’euros. Cette baisse du livret A touche donc la très grande majorité des français. Le problème n’est pas tant la baisse du taux d’intérêt que l’amputation du pouvoir d’achat issue de l’épargne. Pour faire simple, épargner à 0,50 %, c’est perdre de l’argent ! 

Épargne et inflation

Pour comprendre cela, nous devons parler d’inflation et entrer un peu dans les détails. Si aujourd’hui vous perdez de l’argent en déposant de l’argent sur un livret, c’est que son taux d’intérêt ou « taux de rémunération » comme disent les banquiers, est inférieur à l’inflation. En économie, l’inflation ce défini comme ceci : 

L’inflation, c’est l’accroissement excessif des instruments de paiement (billets de banque, capitaux) entraînant une hausse des prix et une dépréciation de la monnaie (s’oppose à déflation).

L’argent que vous déposez sur votre livret A se déprécie également. Ainsi, si vous déposer un capital de 10 000 €, après 12 mois à un taux de 0,50 %, vous aurez perdu 25 €. Ou plutôt, vos 10 000 € ne vous permettrons plus d’acheter pour 10 000 € de biens (ou autres) mais seulement 9 975 €. Ainsi, un français ayant atteint le plafond du livret A (fixé à 22 950 € en 2012), aura perdu environ 58 €.

Peut-être que vous allez vous dire que 58 € sur près de 23 000, ce n’est pas grand chose. Mais il n’en à pas toujours été ainsi. Pour preuve voici un graphique représentant les rendements historiques du livret A comparé à l’inflation. 

Vous pouvez observer deux éléments sur ce graphique. La première est que le livret A était à l’origine très rentable et très intéressant dans une optique d’épargne long terme. Ce sont sans doute ces taux qui ont renforcé sa position dans la mentalité collective. Des taux que nous ne sommes plus prêts de revoir par le biais des banques traditionnelles. 

L’autre élément est que la baisse du livret A enfonce encore un peu l’épargne des français. Ainsi, si l’ancien taux de 0,75 % ne couvrait pas non plus l’inflation, ce nouveau taux creuse significativement l’écart.

En savoir plus sur Michael Ferrari

A qui cela profite t-il ?

Ce qu’il est important de savoir, c’est qu’une part importante du capital total des livrets A est utilisé pour créer des logements sociaux. Par conséquent, la baisse du livret A pourrait relancer la construction de nouveau logement qui n’a fait que baisser depuis ces dernières années. Si beaucoup luttent pour obtenir une nouvelle hausse du taux du livret A, beaucoup d’autre en revanche sont pour un maintient du taux au plus proche de l’inflation. 

Comme nous l’expliquions dans notre dernier article pour savoir comment placer son argent, l’épargne destiné au livret A est une épargne de précaution, un matelas de sécurité. Autrement dit, ce placement n’a aucun but spéculatif et son seul et unique rôle est de maintenir un capital financier au chaud. Hors, la nouvelle baisse du livret A ne va pas dans ce sens.

Les alternatives

Maintenant que vous savez que la dernière baisse du livret A vous fait perdre de l’argent, vous vous demandez surement qu’elles alternatives peuvent la remplacer pour préserver son épargne de sécurité. Il existe aujourd’hui encore quelques comptes de type livret qui peuvent être quelque peu interessant. Parmis ces deniers nous pouvons retrouver :

  • Le plan d’épargne logement (PEL) : Taux de 1% mais capital bloqué 
  • Le livret d’épargne populaire (LEP) : Taux à 1,25% mais passera au 1er février à 1 %(décidément). À noter que ce livret n’est accessible qu’aux personnes gagnant moins de 19 977 € par an et son taux d’intérêt est exonéré.

Ce qu’il faut retenir de la baisse du livret A

A partir de février, la perte engendré par l’épargne du livret A sera encore plus importante que précédemment. Afin de limiter son impact, vous pouvez soit, migrer sur un autre type de compte, soit limiter au minimum le montant que vous gardez dessus.

En savoir plus sur Michael Ferrari

Source d’information:

Avatar

Leave a reply