Assurance PNO : Tarif, intérêt et cible

0
1287
assurance PNO

L’assurance PNO ou Propriétaire Non Occupant


L’assurance PNO fait parti des incontournables lorsque l’on parle d’investissement immobilier. Nécéssaire pour protéger votre patrimoine, cette assurance vous sera d’une aide précieuse en cas de gros soucis. Dans cet article nous allons voir combien cette dernière vous coutera, qu’elle est l’intérêt d’y souscrire et qui est ce qu’elle concerne.

 

L’assurance PNO, à quoi ça sert ?


Ce contrat d’assurance offre au propriétaire bailleur, une couverture en responsabilité civil. Cela en cas de préjudice dans votre logement. Cette dernière peut être couplée avec une assurance logement vacant. En plus des sinistres traditionnels associés aux habitations (incendie, vandalisme…), elle peut concerner les risques et dégradations engendrées par le locataire. Ainsi, ce contrat est utile dans deux situations :

  • Lorsque le logement est occupé
  • Lorsque le logement est vacant

 

Combien coute une assurance PNO ?


Le prix de celle ci n’est pas fixe et change en fonction de votre assureur. De manière générale, pour le prix, il faut compter environ 1,5% du loyer (cela dépend bien sur des garantie choisies et si le logement est meublé ou non). Cependant, cette dernière demeure moins chère que l’assurance habitation souscrite par votre locataire.

 

L’assurance est-elle obligatoire ?


Depuis le 24 mars 2014 et la loi Alur, une assurance de responsabilité civile est devenue obligatoire pour tout propriétaire de bien immobilier en copropriété. Cette loi offre d’ailleurs la possibilité au propriétaire de souscrire à une assurance habitation à la place de son locataire si ce dernier ne le fait pas. Bien sur, les mensualités de cette dernière se répercutera sur les charges inhérentes au locataire.

Si vous êtes propriétaire d’un immeuble et/ou ne faite pas partie d’une copropriété, l’assurance PNO reste tout même conseillée. Vous limitez ainsi vos risques et ne faites pas une « fausse économie ».

 

 

Sources complémentaires

Avatar

Leave a reply