Actif et passif, deux notions, une nuance

0
413
actif et passif

Actif et Passif, la base de éducation financière


Lorsque l’on parle d’investissement, de création de richesse ou de liberté financière, il y a des termes qui reviennent en permanence. Actif et passif. En fait, c’est simple. C’est la gestion de ces derniers qui va déterminer si oui ou non vous êtes sur le bonne voie ou plutôt, celle qui monte ou qui descend et si vous aurez des fins de mois difficile ou non.

Résumé très simplement, un actif, dit aussi, actif financier, est quelque chose qui va vous mettre de l’argent dans la poche. Un passif, à l’inverse, va vous prendre de l’argent de votre poche. Imaginons par exemple, que vous investissez dans l’immobilier et que vous faites une mauvaise affaire. Cet investissement qui est censé, être un actif et donc, vous apporter de l’argent chaque mois via les loyers (cashflow), se transforme en passif. Ainsi, plutôt que de vous mettre de l’argent dans la poche, vous devrez en sortir pour honorer vos créances. C’est pour cette raison incomprise du grand public qu’il y a eu cette polémique autour de la reconstruction de notre dame de paris.

 

Actif et passif, la confusion


Derrière ces termes assez simples d’actif et de passif, généralement, les néophytes se méprennent. Il faut reconnaitre que cela peut prêter à confusion. En effet, de manière générale, les actifs génèrent des revenus de façon passive. Et par là il faut comprendre, sans votre intervention (dividende, parking etc…)

De plus, beaucoup pensent que avoir une résidence principale constitue un actif. L’argument majeur étant qu’ils financent le leur plutôt que de payer un loyer et que le logement sera « gratuit » une fois le prêt remboursé.

Toutefois si vous reprenez la définition précédente, elle vous soustrait de l’argent chaque mois et se retrouve donc dans la catégorie des passifs. Petite parenthèse pour vous dire qu’il existe toutefois des manières de transformer votre résidence principale en actif. Ou du moins, la rentabiliser.

actif et passif

 

L’objectif


L’idée avec les actif et passif, est donc de supprimer ces passifs et de créer des actifs. Ainsi, limitez les prêts à la consommation ou encore limitez l’accumulation de paiements en plusieurs fois. Ensuite, essayez de ne pas payer à crédit des produits qui se dévalorisent très rapidement (voiture neuve, TV, téléphone…). Bien sur, une voiture qui vous permet d’aller travailler n’est plus vraiment un passif. Toutefois est il bien nécessaire d’en acheter une à 30 000€ ? Certains mesure cela avec un « niveau de bonheur » que leur apporterai leurs acquisition.

L’idée n’est pas forcément de vous priver, mais de créer chaque mois des passifs qui travailleront pour vous. Par exemple, réaliser un virement mensuel sur votre PEA afin de vous constituer un portefeuille boursier. Ainsi, tout l’argent que vous placerez dans des passifs ne pourra pas être destiné à vous créer des actifs.

Et la dernière règle d’or concernant les actif et passif est qu’il ne faut JAMAIS sacrifier un actif pour financer un passif. Si vous générez chaque mois des actifs, vous élancerez alors votre boule de neige (effet cumulés) et vous vous engagerez alors dans un processus de création de richesse. La fortune ne sera alors plus qu’une question de temps.

 

 

Sources complémentaires : 

Leave a reply