Acheter des actions : comment et pourquoi ?

0
464
acheter des actions

Mis à jour le 07/07/2020

La bourse est l’un des piliers de l’enrichissement. Beaucoup de personnes pensent qu’y investir est dangereux en temps de crise. Cela peut pourtant être le moment de faire la course aux opportunités. Pour autant, acheter des actions demande un minimum de connaissances. C’est ce que nous allons voir ensemble.

C’est quoi une action ?

Il est important de revoir les bases avant de se pencher sur les différents supports vous permettant d’acheter une action. Revoyons donc ce que sont ces actifs accessibles a tous.

Définition

Pour faire simple, une action correspond à une part d’une entreprise. Lorsqu’une société est introduite en bourse, elle vend une part d’elle-même. Cette partie de société est divisé en petite parts qui sont donc, des actions.

“acheter une seule action d’une entreprise fait directement de vous, un actionnaire.”

Lorsque vous achetez une action, vous obtenez une part de l’entreprise. Si vous acheter une action Peugeot, vous possédez une partie de la firme. Il y a généralement des millions d’actions pour une entreprise. Vous n’en avez généralement qu’une infime partie. Cela fait tout de même de vous un actionnaire de la société!

Quel est l’intérêt d’acheter des actions ?

Une action, c’est un actif financier. Comme tous les actifs financiers, elles vous permettent de gagner de l’argent.

Cela de deux manières:

  • les plus-values ;
  • les dividendes.

Les actions sont les actifs financiers les plus performants et les plus rémunérateurs. Si dans la plupart des cas le rendement est corrélé au risque, ces dernières offrent une sécurité plutôt intéressante. Quels que soient les événements qui se sont produits, jusqu’à présent la bourse a toujours finit par s’en remettre !

acheter des actions

C’est donc un actif plus qu’intéressant à ajouter à votre portefeuille d’investissement. Acheter des actions peut représenter un excellent moyen de diversification. Elles sont également un bon moyen de dynamiser votre patrimoine. Quoiqu’il en soit, n’investissez que ce que vous êtes prêt à perdre !

Proposé par Michael Ferrari

Comment acheter des actions?

Il est temps de se pencher sur l’aspect technique. Comment faire lorsque l’on souhaite acheter des actions ? Il y trois éléments principaux à connaitre.

1) Choisir un intermédiaire financier

quel courtier choisir bourse

Pour acheter des actions vous devez passer par un intermédiaire. Vous ne pouvez pas vous connecter au marché directement. Votre intermédiaire financier, c’est votre courtier.

Les courtiers proposent tous des services dédiés aux marchés financiers.

Ils sont plus ou moins chers en fonction de prestations qu’ils offrent. L’idée est d’ouvrir un compte chez l’un d’eux afin de pouvoir acheter ou vendre des produits financiers.

“votre courtier doit impérativement être approuvé par l’Autorité des Marchés Financier, l’AMF !”

Une fois votre compte créé, vous allez pouvoir lui envoyer vos ordres d’achats et de vente. Il s’occupera de procéder à vos transactions sur le marché de votre choix.

L’ordre est passé instantanément (pendant les horaires d’ouverture des marchés). Certains produits moins liquide comme les obligations peuvent cependant subir un petit délai.

2) Acheter et vendre

Il est temps de s’interroger sur le moyen d’acheter des actions. Attention, les processus et les ordres peuvent paraître impressionnant au premier abord. Un peu d’expérience vous permettra de rapidement passer au-dessus.

Vous allez devoir choisir le type d’ordre à chaque fois. Vous pourrez transmettre vos ordres directement depuis votre interface client ou par téléphone.

Voici tout ce que vous allez devoir renseigner pour chaque passage d’ordre:

  • le nom de la société ou son code ISIN ;
  • le sens de votre transaction (achat ou vente) ;
  • le nombre d’actions que vous désirez ;
  • le type d’ordre (au marché, limité …) ;
  • le type de règlement : comptant, en fonction de votre capital ou SRD (vendre avant d’acheter) ;
  • la durée de validité de l’ordre.

L’interface de votre courtier va grandement vous faciliter la tâche. Une fois sur l’action qui vous intéresse, des boutons d’achats seront présent et faciliterons la démarche. Pour la vente, cela se fait aussi depuis votre prote feuille.

3) Les ordres d’achats

Il existent un certains nombres d’ordres. Ils répondent tous à des besoins bien particulier que vous devez connaitre afin d’acheter vos actions. Tous les courtiers ne proposent toutefois pas l’intégralité des ordres et des produits financiers. Vérifiez donc ceci avant de choisir votre intermédiaire.

L’ordre au marché

graphique bourse

L’ordre au marché favorise la rapidité d’achat et passe en priorité.

Vous souhaitez acheter 100 actions Michelin maintenant quel que soit le prix ?

L’ordre au marché vous permettra de le faire. Cet ordre favorise l’efficacité en passant de manière instantané sur les marchés sans se préoccuper du reste.

L’ordre limité

graphique bourse

Contrairement à l’ordre précédent vous maitrisez le prix d’achat.

Vous avez fait votre analyse et souhaitez acheter vos actions Michelin quand elles atteindront un certain seuil de prix.

Votre ordre se déclenchera donc en suivant ce seuil. Il y aura un prix maximum pour l’achat et un prix minimal pour la vente.

À noter que l’exécution peut être total ou partiel en fonction des disponibilités du carnet d’ordre. Les ordres au marché passant en priorité, il est possible que vous n’obteniez que 60 de vos actions Michelin.

L’ordre à la meilleure limite

graphique bourse

Avant de s’exécuter, cet ordre attendra la meilleure offre d’achat ou la plus forte demande avant de vendre vos actions.

Si les quantités que vous demandez dépassent les possibilités du carnet d’ordre, tous vos titres ne seront pas achetés ou vendu.

Dans ce cas, l’exécution de ces derniers sera transférée sur le prochain carnet d’ordre.

L’ordre à seuil de déclenchement

graphique bourse

Beaucoup utilisé pour profiter du dynamisme d’une action, il vous permet de programmer vos ordres à l’avance.

Imaginons une action coutant 30 euros. Vous souhaitez l’acheter à 25 euros. Vous allez alors placer un ordre à seuil de déclenchement à 25 euros.

Si le cours de l’action atteint ce prix, votre ordre sera passé. Vous obtiendrez vos actions à 25 euros. Si le prix n’atteint pas ce palier, l’ordre ne sera jamais passé. Il attendra la fin de la durée de validité.

Cela fonctionne également dans le sens inverse. Vous avez acheté vos actions à 25 euros et ne souhaitez pas perdre plus de 2 % de votre capital. Vous réglez l’ordre à 22 euros afin d’éviter une lourde perte en cas de retournement de tendance.

L’ordre à plage de déclenchement

graphique bourse

Cet ordre est similaire à celui vu précédemment. La différence principale est qu’il est limité.

Cela signifie que l’ordre se déclenchera dans une plage fixée par un seuil et une limite.

Reprenons notre précédent exemple. Avec l’ordre précédent, votre achat se fait instantanément ou presque, à 25 euros.

Avec cet ordre il vous faudra délimiter votre plage de déclenchement. Par exemple, acheter des actions entre 25 et 24 euros. Les achats ou les ventes seront alors enclenchées jusqu’à la limite fixée.

Le support d’investissement

Il y a différentes manières de se positionner sur une action. Le choix du support est très important puisqu’il va directement impacter la rentabilité de vos positions. Ils sont tous différents et proposent, entre autre, une fiscalité différente.

Plan d’Epargne en Action (PEA)

acheter une action Euronext PEA

Le Plan d’Épargne en Action (PEA) est l’un des comptes les plus intéressant du moment. Il ne s’agit de l’une des dernières niches fiscales en France. Toutes vos plus-values sont exonérées d’impôt après 5 ans de possession.

En contre-partie, vous êtes limité sur les marchés financiers.

Un PEA ne vous permettra que:

  • d’acheter des actions et des actifs financiers sur la place boursière Européenne Euronext
  • de faire un dépôt maximal de 150 000 euros

“les plus-values générées sur votre PEA sont complètement exonérées d’impôts !”

À noter qu’il n’est pas possible d’utiliser le marché à découvert (SRD) par l’intermédiaire d’un PEA. Ouvrir et acheter une action par l’intermédiaire de ce compte engendre des frais. Ces derniers varient en fonction du courtier que vous choisissez.

Compte titre

placement en bourse

Si vous souhaitez investir ailleurs que sur les marchés financiers européens, il faudra vous tourner vers le compte titre. Il peut également accueillir des valeurs mobilières comme les actions mais n’est pas une niche fiscale.

Ce dernier est généralement associé à un comte en espèce. Il gère les débits et les crédits. Les intérêts ou les dividendes que vous percevez seront crédités dessus. Contrairement au PEA, tout est imposable. Ce compte est toutefois bien plus souple. Il vous permet d’accueillir la plupart des produits financier.

Pour le reste, c’est assez similaire. Vous devrez ouvrir ce compte chez un intermédiaire (banquier ou courtier). Ainsi, il vous faudra assumer les frais liés à sa tenue et à son utilisation.

Fonds de placement

fonds de placements commun en actions

L’idée du fonds de placement commun (FCP) est que vous investissez sur un fonds de placements en action. Il va acheter des actions au minimum et en permanence à hauteur de 60 % de ses capitaux dans des actions.

Les 40 % ou moins restant peuvent en revanche être placé comme ils les souhaitent. Un FCP est un type de copropriété de valeurs. Chacun des copropriétaires achète et détient des parts. Son rendement est calculé au prorata du montant investi.

Société d’Investissement à Capital Variable (SICAV)

acheter des actions sicav

Les SICAV d’actions possèdent des titres de sociétés française ou non. En investissant sur l’une d’entres elles vous devenez actionnaires de cette SICAV.

Vous pouvez acheter ou vendre ces parts comme bon vous semble. Elles son calculé avec la valeur globale des actifs qu’elle possède en portefeuille.

En fonction de la stratégie d’investissement de la SICAV, son prix peut varier du jour au lendemain.

“investir dans une SICAV à travers un PEA exonère également vos gains !”

Pour bien vous positionner sur ce type de structure il vous faut certaines informations. Vous retrouverez par exemple ses caractéristiques, ainsi que son degré de risque dans le document d’information clé de l’investisseur (DICI).

Proposé par Michael Ferrari

En acheter en temps de crise ?

À l’heure ou nous écrivons ces lignes, nous sommes au beau milieu de la crise mondiale du Covid-19. Beaucoup se demandent comment les choses vont évoluer. Est-il intéressant ou non de se positionner sur les marché financier? Cette crise sanitaire a en effet révélé les points faibles de notre système économique. La question est donc légitime.

“les krachs boursiers font apparaître, comme par magie, des opportunités par millier !”

Il est évident que le système se relèvera. Dès lors, des opportunités uniques apparaissent. Des actions de géants qui perdent énormément de valeur se retrouvent par exemple, bien plus accessible. Ce type d’opportunité ne se présente que lors de crash boursier. Il est primordial de les saisir !

Ce qu’il faut retenir pour acheter une action

Comme vous avez pu le voir, l’achat d’action peut se faire de bien des manière. Le choix du support va se faire en fonction de vos ojectifs.

  • si vous souhaitez investir sur les marchés US : vous devrez utiliser un compte titre.
  • si vous souhaitez rester sur les marchés européens : acheter des actions depuis un PEA vous donnera le droit à de gros avantages fiscaux.
  • si vous souhaitez investir de manière un peu plus passive sur les actions : les SICAV ou les fonds de placements communs peuvent être très intéressant.

Dites-nous en commentaire si vous aussi, vous achetez des actions et sur quel support ?

Proposé par Michael Ferrari

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
  • le Guide des 26 meilleurs Investissements
  • la Liste des 27 Thématiques les plus rentables
  • un Business Plan pré-rempli (modèle d’exemple)
Avatar

Leave a reply