samedi, avril 4

11 conseils pour réussir un investissement immobilier

0
314
conseils investissement immobilier

Lorsque l’on se lance dans un investissement immobilier, quelques conseils sont les bienvenues. Il existe tellement de variables auxquels il est importants de porter attention, que l’on en perd vite le fil. C’est d’autant plus le cas si l’on n’est pas déjà un professionnel du domaine. Dans cet article, retrouvez 11 conseils qui vous aideront grandement à réussir votre investissement immobilier.

Prélude avant nos conseils pour réussir un investissement immobilier

Avant de débuter avec nos conseils sur l’investissement immobilier, il est important de profiter d’un prélude pour aborder certains points.

Tout d’abords, sachez que les rumeurs disants que seuls les personnes disposants de beaucoup d’argent ont la capacité financière d’investir afin de se constituer un patrimoine est tout aussi fausse que celle qui dit qu’il est impératif d’en connaître d’autres pour réussir. Dans la plupart des cas il est conseillé de faire une demande de financement auprès d’un organisme financier afin d’acquérir un bien. Partant de ce principe, toutes personnes qui sont en capacité de le faire ont leur chance. Et nous sommes nombreux à être dans ce cas.

Ensuite, si vous envisagez votre premier investissement immobilier, nous vous conseillons fortement de viser un bien de taille raisonnable. Les répercutions d’une erreur potentielle due à votre inexpérience en seront amoindri. De plus, vous aurez la possibilité d’envisager d’autres investissements, ce qui est, vous le verrez un peu plus bas dans cet article, un avantage à ne pas sous-estimer.

Nos conseils pour réussir un investissement immobilier

A présent lançons-nous dans les conseils pour réussir un investissement immobilier que nous avons concoctés pour vous!

1) Etablissez des objectifs clairs

Parce qu’il est important d’avoir une parfaite vue de ce que l’on souhaite faire en matière d’investissement immobilier, nous vous conseillons de commencer par coucher tout cela sur papier.

Objectifs globaux

Avant de se lancer à corps perdu dans votre investissement immobilier, il est important d’établir avec le plus de détails possible quels sont vos objectifs. Catégorisez-les et confrontez-les aux investissements auxquels ils correspondent.

Exemples d’objectifs globaux:

  • Diversifier ses investissements
  • Devenir rentier
  • Investir une partie de son capital
  • Etre propriétaire de son logement
  • etc…

Une fois vos objectifs globaux définis, décidez de quels investissements vous souhaitez réaliser afin d’y répondre.

Exemples de types d’investissements répondants aux objectifs globaux:

Nous alimentons régulièrement une page vous présentant tous les investissements immobiliers qu’il vous est possible de faire. Une partie d’entre eux est d’ailleurs, souvent méconnu des investisseurs débutants. En prendre connaissance, c’est avoir une vue d’ensemble des possibilités qui s’offrent à vous.

En savoir plus sur: Les différents types d’investissements immobiliers

Il se peut que vous ayez plusieurs objectifs globaux découlants sur plusieurs types d’investissements à réaliser. Il est tout aussi possible de n’avoir qu’un objectif global mais de décider d’y répondre par de multiples investissements. Tout cela est à définir avant même de penser à la suite. En faisant ainsi, vous professionnalisez votre investissement.

Précisez vos besoins

Une fois tout cela réalisé, quantifiez votre ou vos investissements ainsi que le budget que vous voulez leurs attribuer.

Pour vous y aider, voici quelques exemples de quantification et de budgétisation de vos investissements:

  • 3 places de parking pour une valeur de 50.000€ et 1 investissement locatif à hauteur de 100.000€
  • Ma résidence principale d’une valeur de 200.000€ et 2 places de parking pour un montant de 30.000€
  • 2 investissements locatifs à hauteur de 350.000€
  • etc…

Pour finir, établissez avec plus de précisions quels sont les spécificités de chacun de vos investissements. Cela vous permettra de ne pas perdre de vu la finalité de ces derniers. Ainsi, vous éviterez les dépenses inutiles.

Exemple de spécifications de vos investissements immobiliers:

  • Place de parking en ville pour un citadin
  • Un appartement 2 pièces pour un jeune couple d’actifs
  • Ma résidence principale, pour moi!
  • etc…

2) Investissez en fonction de vos objectifs

Cela peut paraître évident au premier abord, mais si vous établissez des objectifs clairs, ce n’est pas pour rien. Nous vous en parlions dans le précédent point. Il est impératif de s’y reporter systématiquement afin de faire des choix raisonnés. Pour autant, il peut arriver que ce que vous aviez établi jadis ne soit plus pleinement d’actualité. En effet, certains facteurs peuvent les remettre en question.

Voici une liste non exhaustive d’éléments pouvants vous pousser à revoir vos objectifs:

  • Une demande de financement revu à la baisse
  • Un changement de situation familiale
  • Un changement de situation professionnel
  • etc…

Si cette situation se présente, vous n’allez évidemment pas vous cantonner à vos objectifs initiaux. Cela ne serait pas bien judicieux. Afin de faire au mieux, cessez vos recherches de bien, vos demandes de financement et tout autres démarches concrètes, et revoyez votre copie. Etablissez de nouveaux objectifs clairs basés sur votre situation actuelle.

En savoir plus sur Michael Ferrari

3) Restez objectif

Comme dans beaucoup de domaines, en investissement, vous êtes vous-même souvent votre 1er ennemie. Si nous insistons longuement sur le fait qu’il est important d’établir des objectifs et de s’y tenir, c’est aussi en grande partie pour effacer le plus possible le facteur émotionnel. Sauf dans le cas d’un achat de résidence principale, vous n’achetez pas un bien qui vous est destiné.

« Répondez simplement à la demande faite par votre public cible« 

Ainsi, ne cherchez pas impérativement à avoir la plus belle vue possible depuis un logement au clame. N’investissez pas lourdement dans des travaux de rénovation démesurés. Répondez simplement à la demande faite par votre public cible. En effet, un jeune couple ne cherche pas absolument un logement d’un calme sibérien et préfèrera surement un loyer moins important. Chaque erreur de jugement vous coûtera en retour sur investissement.

4) Financez intelligemment

La question du financement est épineuse. Il est primordiale d’y porter une attention toute particulière. Voyons maintenant, ensemble, comment financer au mieux votre investissement immobilier.

L’origine des fonds

Pour investir dans l’immobilier, il vous est nécessaire de disposer d’un certain capital. La hauteur des liquidités nécessaires dépendra évidemment des objectifs que vous aurez établie. Il est cependant un point qui peut être moins évident, l’origine des fonds que vous allez investir.

« n’investir que le capital disponible ampute grandement l’investisseur d’une autre source de financement, le prêt »

Pour ceux qui disposent dores et déjà d’un capital à la banque, la réponse semble toute faite. Pourtant, n’investir que le capital disponible ampute grandement l’investisseur d’une autre source de financement, le prêt. En effet, garder de l’argent à la banque n’est pas très judicieux. Il est bien plus logique de l’investir afin de faire grossir son patrimoine.

Quand bien même tout l’argent qui vous était disponible a été placé, les taux historiquement bas des prêts immobilier se doivent d’attiser votre interêt. Cela décuplera votre force d’investissement, sécurisé par vos biens nouvellement acquis. N’hésitez donc pas à diviser votre capital pour financer plusieurs bien en usant de l’effet de levier. Quant à ceux qui ne disposent d’aucun capital au préalable à leurs envies d’investir, le conseil reste plus ou moins le même. Avec des taux historiquement bas, il est important d’en profiter pour vous établir un patrimoine.

Demande de prêt

Dans tous les cas, nous vous conseillons donc d’effectuer une demande de financement auprès d’un organisme financier. Pour ce faire, il est important de veiller à plusieurs points afin de ne pas faire d’erreur dans cette phase critique de vos projet.

Récapitulatif des points d’attentions lors d’une demande de financement:

5) Achetez près de chez vous

Lorsque l’on investi de l’argent, il est bien de pouvoir maitriser un maximum de facteurs liés à son investissement. Le faire proche de chez soi permet de disposer d’une bonne connaissance de la situation géographique ainsi que de tout ce qui s’en rapporte. Les quartiers à privilégier ou à éviter, les emplacements avec de forts potentiels dans l’avenir, les particularité de la ville sélectionnées, tout ceci sont autant de facteurs décisifs.

Investir dans l’immobilier proche de chez soi permet aussi d’être très réactif si un problème survient. Ainsi, nul besoin de faire appel à quelqu’un d’autre, ou de temporiser à l’excès votre intervention.

Si vous souhaitez investir dans une ville qui n’est pas proche de votre lieu de résidence, nous vous conseillons d’en choisir une, le plus proche possible ou une, dont vous avez de bonnes connaissances (ancien lieu d’habitation, vacances régulières, etc…).

Ainsi, investir près de chez vous vous permettra de bénéficier de deux avantages indéniables:

  • Connaissances de la situation géographique.
  • Intervenir rapidement en cas d’imprévus.

En savoir plus sur Francois Denis

6) Multipliez les visites

Pour faire un bon investissement immobilier assuré, un de nos conseils porte sur le fait de faire un maximum de visites possible. Ainsi, vous aurez une bonne connaissance du marché dans lequel vous souhaitez investir. De plus, la multiplication de vos démarche vous permet bien sélectionner les biens qui correspondent à vos objectifs. Ne proposez que peu d’offres tout en les négociant afin d’optimiser au mieux votre ROI.

7) Calculez votre rentabilité

En parlant de ROI, il est impératif d’avoir une bonne connaissance de la rentabilité de votre investissement. Un de nos conseils pour faire un investissement immobilier réussit est donc de porter une attention toute particulière au calcul de cette dernière.

« négociez systématiquement« 

Si la rentabilité ne dépasse pas les 6%, il sera préférable de passer votre chemin et de poursuivre vos recherches. Bien souvent, les vendeurs demandent un prix en fonction de leurs besoins et non de la valeur du marché. Faites vos recherches au préalable et mettez les devant le fait accomplis. Dans tous les cas, négociez systématiquement le montant qu’il vous est demandé de verser.

8) Ne mettez pas tous vos oeufs dans le même panier

Comme pour tout investissement, il est important de se diversifier. Si un problème survient sur l’un de vos biens, vous disposez toujours des autres pour assurer votre pérennité. Ainsi, privilégiez l’acquisition de plusieurs petits biens à cela d’un bien important sur lequel tout repose. Les problèmes peuvent être nombreux. Loyers impayés, dégradation, conflits de voisinage etc… Choisissez la sécurité en vous diversifiant.

9) Renseignez-vous sur la défiscalisations

En terme d’imobilier, il existe une multitude d’aides à l’investissement et autre défiscalisation. Renseignez-vous sur les statuts, comme le LMNP ou sur ce qu’il est possible de demander et orientez possiblement vos objectifs en fonction de ce qu’il est possible de faire à ce niveau lors de vos recherches.

Rappel de quelques optimisations fiscales possibles:

10) Envisagez la gestion locative

Pour de multiple raison il peut être intéressant de faire appel à une société avec qu’elle gère à votre place votre investissement immobilier. Cela vous en coutera une partie de votre rentabilité, mais pourrait bien compenser un manque de temps difficile à trouver.

Liste des raisons pour lesquels faire appel à une gestion locative:

  • Investissement éloigné de votre lieu d’habitation
  • Vous disposez d’un patrimoine immobilier conséquent
  • Le manque de temps

11) Pensez à la garantie locative

Le fait qu’un locataire ne vous paye pas ses loyers représente quasiment le pire de ce qu’il peut vous arriver lorsque vous investissez dans l’immobilier locatif. C’est d’autant plus le cas si vous avez due faire appel à un financement afin d’effectuer cet investissement. Souscrire à une garantie locative représente souvent la seule sécurité face à ce fléau. Pensez-y!

En savoir plus sur: Garantie Loyer Impayé, pourquoi et comment ?

Ce qu’il vous faut retenir de nos conseils en investissement immobilier

Comme nous avons pu le voir tout au long de cet article, les conseils pour effectuer un bon investissement immobilier font légion. C’est d’autant plus le cas que le sujet est complexe. Il est donc nécessaire de faire attention à de multiples étapes de votre projet.

Si vous aussi vous avez des conseils afin de réussir un investissement immobilier, nous serions ravi que vous les partagiez avec nous dans l’espace commentaire.

D’autres sources intéressantes:

Vincent

Leave a reply